En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Après les incidents à la suite de la victoire du Maroc contre la Belgique, les commerçants du boulevard Lemonnier à Bruxelles espèrent le calme ce jeudi: «On devra peut-être fermer en cas de nouveaux débordements»

Le boulevard Lemonnier a été le théâtre de débordements ce dimanche après la victoire du Maroc. Les commerçants du quartier ne comprennent pas, et s’inquiètent déjà de l’issue du prochain match, ce jeudi après-midi.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Le boulevard Lemonnier s’est réveillé ce lundi matin avec la migraine. Les débordements de ce dimanche après la victoire du Maroc contre la Belgique ont laissé des traces, et sont au centre des discussions de ce boulevard commerçant. Des émeutes avaient éclaté dans le centre de Bruxelles sur le boulevard Lemonnier, mais aussi à Molenbeek, Schaerbeek et Anderlecht.

Les traces des débordements étaient visibles ce lundi.
Les traces des débordements étaient visibles ce lundi. - D.R.

Des commerçants inquiets

Ce lundi, le boulevard Lemonnier pansait ses plaies. Les commerçants, désabusés, ont pu constater les dégâts encore visibles sur la chaussée. Le match se tenant un dimanche, la majorité des commerces étaient fermés. « C’est dommage, car on ne parle que des débordements et pas de la victoire du Maroc », regrette Ilyes, le gérant d’un magasin d’électronique. Craint-il de nouveaux débordements vers 18 heures, à la fin du match Canada-Maroc ? Pas vraiment, il sera bien ouvert ce jeudi. « On devra peut-être fermer en cas de nouveaux débordements, mais on verra ça sur le moment. Hier ils ont arrêté quelques personnes, j’espère que ça sera suffisant pour calmer les autres ce jeudi », souligne il.

** *** **** ***** ** ******* ****** ********* *** ******** ********** ****** ****** ***** ** ** ** **** ****** ****** ** ******* *** **** **** **** ***** *** ** ***************** ******** *** ********** ** ***** **** ***** *** ********** ***** **** ** ********* ****** ** ***** **** ***** ************** *** ******* ** ***** ****** *** ******** *** ****** ****** ** ** **** *** ********* ** **** ******* *** *** ****** ****** ** ******************

** ******** ** *******

*** ** ********* ********** *** ************ ** *** ********** *** ***** *********** *** *** ************************** ********** *** ********* *** *** ********** *** ***** ** *** ********* ** ********* ************* *** ******* ** ********* *** ***** ********** ****************** ** *** * ***** ********* *************** **** * ***** **** ** *********** ** ******* ** ********** ************ *** ******** ** ***** **** ********** ********** ********* ********* *********** *** ****** ** ******** ** ******************* ** **** ** ****** ************************** ******** *** ************ ****** ** ******** ******** ** ** ******** ***** **** ** ******** ***** ** ******

*** ********** ********* **** ******** ** ***** **** *** ********* ** ** ********* *** ******* ********** *** *** ******** ******* ******** *** ********* ******* ** ******* ******** ** ***** ** ****** ** ********* ********* ****** *** ************** ****** *** ** ********* *** ********** ********* ************* ** ******** *** ***** ** ********* **** *********

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles