En ce momentCorruption au Parlement européen Accueil Régions Charleroi Faits divers à Charleroi

Trois jeunes dévalisent une habitation aux Bons Villers: «Ils ont tout retourné, de la cave au grenier», confie Marie-Henriette, 84 ans

En pleine journée, vers midi ce dimanche, trois jeunes voleurs ont forcé la porte d’une habitation, aux Bons Villers. Pour tout retourner… avant d’être mis en fuite par l’intervention d’une voisine qui est parvenue à les prendre en photo !

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

C’est un cambriolage en règle, dont a été victime Marie-Henriette, une très alerte octogénaire, ce dimanche en pleine journée ! « Heureusement, si l’on peut dire, j’étais absente quand cela s’est produit », confie Marie-Henriette. « Ils étaient trois à avoir forcé la porte d’entrée de ma cuisine, à l’arrière de ma maison. Ils ont complètement démonté les montants en bois, pour entrer. Et ils ont tout fouillé, de la cave au grenier », confie encore Marie-Henriette.

cambriolage les bons villers
Christophe Hennuy

« Quand je suis revenue, vers 15 heures, j’ai découvert l’état des lieux, c’était effrayant ! Aujourd’hui encore (ce lundi, NDLR), ma belle-fille et moi sommes toujours occupées à tenter de tout remettre en ordre », poursuit la victime, en nous montrant l’état de l’une ou l’autre de ses pièces ainsi « visitées ».

« Tout a été ouvert, fouillé ! »

Car, réellement, rien n’a échappé à l’œil de ces voyous !

*********** *** ****** ****** *** ********* ****** *** ******* **** *** ******** ** ********* ****** ** **** ***** ** ********* ****** ***** ******* ****** ******* ************ ***** ** *** **** ** **** ************ ** ******** ****** **************** ************* ********* *** ******* ******* ******* *** ***** ************* **** ** ******* *** ***** ******* ******* *** ** ***** ******** *** **** **** ***** ******* *** * **** **** *** * ***** *********************** ******** ****************

***** ******* * ***** ** ** ******** ** ******* ********** *** ***** *** ******************* ************* ***** * ***** ********* ** ** *************** ******** ******************* **************** ***** *** ****** ******************** ****** ******************* **** **** ************ *** ******* *** ******* ** ****** ***************** **** *** ***** ******** *************** ** ***** ******** ******* *** ****** ** ***** ********* ** **** ** ** ****** ******* *** ***** ** ******* ***** * ***** ********* *** ******* * ***** ******************

******** ** ***********

**** ** ********* ** **** **** ******** ********* ******** ** ******* ******* *** ***** *********** ** ********** ** **** ****** ************ ****** ** ******** ************* ***** ****** * * ******** ** ********** *** ********** ***** **** ********** ************ ************** ** ****** ******* **** **** ****** ** **** ****** ********** *** ** ******* ******* ********* ** ************* ** ******* ** ********** ****** ***** * ********* ******* ***** **** **** **** ******************** ****** *** ***** ******* *********** ****

**************** ***** ***** ** ** ******** ** *** ********** *********** * ***** ** ******** ****************** ** ******* ********* ****** ***** ******* ****** ********* ********** **** ** **** ** ****** ********* **** ** **** ******* ** *************************** ***** ** ****** ********** ** *********** ****** **** *********** ************** **** ** ***** ** ******** ** ************** **** ** ************ ** **** ****** *** ***** ** ******* *** ********* *** ******* **** ************** *** ******* *** ******* ** ********* *****************

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Charleroi Faits divers

Voir plus d'articles