En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Charleroi Actualité de la région de Charleroi

Ça roule toujours trop vite du côté du quartier de la rue de Binche et de l’avenue de Wallonie à Courcelles: résultat, de nouveaux aménagements de mobilité et de sécurité sont mis en place!

Dès le 2 décembre prochain, de nouveaux aménagements seront mis en œuvre dans le quartier : le sens unique de l’avenue de Wallonie sera ainsi prolongé jusqu’à la rue du Nord et la rue de Liège sera rouverte, excepté pour les poids lourds.

Et ce n’est pas tout : lors de la réfection de l’avenue de Wallonie, le rond-point disparaîtra tandis qu’une piste cyclable bidirectionnelle, des zones de stationnement et des ralentisseurs seront créés.

La mise en sens unique d’une partie de la rue du Nord permettra, elle, aux riverains de se stationner en sécurité en partie sur le trottoir, tout en assurant une circulation des piétons plus aisée. Enfin, dans la rue de Seneffe, la zone de stationnement, à cheval sur le trottoir, fera l’objet d’un repositionnement.

On précisera encore que Courcelles et la zone de police ont candidaté auprès d’une société spécialisée pour que soit installé un lidar dédicacé aux poids lourds.

« Nous espérons que ces nouveaux agencements porteront leurs fruits auprès des usagers de la route mais également des riverains. Vous aurez compris que nous ne lâcherons pas le morceau, tout en restant à l’écoute des citoyens, comme nous l’avons toujours fait », insiste la bourgmestre Caroline Taquin.

Test et re-test

La vitesse excessive et le trafic des poids lourds posent problème depuis longtemps dans ce quartier. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir remis l’ouvrage sur le métier. Dès 2016, la conseillère en mobilité, fraîchement engagée par la Commune de Courcelles, avait repris le dossier à bras-le-corps. Une série de mesures avaient ainsi été mises en place. Des bacs à fleurs géants avaient été installés à plusieurs endroits au fil de la rue de Seneffe et de l’avenue de Wallonie. Avec pour buts recherchés de ralentir la circulation et d’inciter les camions à privilégier le zoning.

En 2019, une partie de l’avenue de Wallonie – entre la rue de Binche et le rond-point avec la rue de Liège – et une partie de la rue du Nord – entre l’avenue de Wallonie et le rond-point avec la rue de Binche – avaient été mises en sens unique. À titre de test d’abord. Puis le dispositif avait été confirmé, avenue de Wallonie, suite au retour positif des riverains.

En 2021, les plaintes se multiplient à nouveau. L’avenue de Wallonie et la rue de Seneffe sont alors mises en sens unique, sur toute leur longueur et des ralentisseurs sont installés, obligeant les véhicules à emprunter le zoning et à lever le pied.

Quelques mois plus tard, on rebat les cartes : un arrêté remet la circulation en double sens, mais uniquement pour les voitures. Le passage des poids lourds est, lui, limité par un sens unique.

La faute au non-respect des règles

«On doit renforcer les mesures», déclare Caroline Taquin.
«On doit renforcer les mesures», déclare Caroline Taquin. - Ph.News

« Le problème que nous rencontrons depuis cette dernière mesure, c’est que les usagers de la route ne respectent pas les mesures prises et déplacent sans cesse la signalisation mise en place à cet effet », regrette la bourgmestre. Pour mesurer les effets du dispositif, la police des Trieux a donc passé au crible les accidents depuis 2013. Il en ressort que 30 sont survenus rue de Seneffe, avant l’aménagement de la voirie. Contre 19 après modification. Soit une réduction de près de 37 %. Avenue de Wallonie, la mécanique mise en place n’a pas amélioré la situation : on y a enregistré 18 accidents avant… et 18 après aménagements.

« En cause, estime Caroline Taquin, le non-respect de la limitation de la vitesse et du sens unique imposé aux poids lourds sur ce tronçon. Nous n’avons donc pas d’autres choix que de renforcer les mesures prises et répondre aux besoins créés par les nouveaux dispositifs ».

Automobilistes et routiers, vous voilà prévenus. Ce 2 décembre, on change à nouveau les règles.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Charleroi Actu

Voir plus d'articles