En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Actualités Santé

Craintes de scientifiques concernant le «pandoravirus», emprisonné en Russie sous un lac gelé depuis 50.000 ans: d’autres virus renfermés dans la glace pourrait se répandre dans toute la population et menacer l’humanité

Les craintes des scientifiques ont été ravivées après la découverte en Sibérie du « pandoravirus », le plus ancien virus « vivant » retrouvé à ce jour.

C’est une équipe de chercheurs de l’Université d’Aix-Marseille qui a découvert le virus sous un lac gelé en Yakoutie, en Sibérie. Disparu depuis 48.500 ans, le virus est connu pour infecter les organismes unicellulaires.

Le professeur Jean-Michel Claverie, directeur de l’étude, a lancé un avertissement sévère aux autorités médicales. En effet, lui et son équipe estiment qu’un cinquième des terres sont gelées en permanence. Bien que le virus découvert actuellement ne semble pas représenter une menace pour l’homme, une décongélation de ce dernier pourrait toutefois libérer une série de microbes mortels qui ont dormi pendant des milliers d’années. L’inquiétude de l’équipe réside donc dans le fait que des scientifiques russes à la recherche de virus conservé dans le permafrost pourraient accidentellement déclencher une nouvelle pandémie.

La menace de virus inconnus transmissibles à l’homme et susceptibles de provoquer des épidémies de grande ampleur est connue sous le nom de « maladie X ».

La « Maladie X » est un concept théorique qui renvoie à un mystérieux et hypothétique virus qui pourrait, dans le futur, se répandre dans toute la population et menacer l’humanité. Cette « maladie X » avait été théorisée par le Johns Hopkins Center for Health Security et a été intégrée, il y a deux ans, à la liste des « dangers internationaux » de l’OMS. Début 2020 et avant qu’il ne se répande dans le monde, des experts de l’OMS craignaient que le Covid-19 soit « la maladie X ».

Le SRAS et le MRES – deux maladies de la même famille que le Covid-19- avaient également été catégorisées comme potentielles « Maladie X ». De même qu’Ebola ou encore le virus Zika.

L’année dernière, l’OMS avait prévenu que la prochaine pandémie pourrait avoir l’ampleur de la peste noire, qui a tué environ 75 millions de personnes.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Santé

Voir plus d'articles