En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Mons Actualité de la région de Mons-Borinage

Grève du rail ce mardi: à Mons, après le cortège, les cheminots organisent un barbecue devant la gare

À Mons, la grève a débuté devant l’atelier central de Cuesmes, très tôt. Les cheminots grévistes sont ensuite arrivés devant la gare de Mons pour terminer par un barbecue.
Vidéo

Devant la gare.
Devant la gare. - E.G.

Pain saucisse, jus d’orange, coca, café… Les grévistes ont tenté de se réchauffer autour d’un barbecue organisé devant la gare de Mons. Le rassemblement devant l’atelier central de Cuesmes était prévu dès 5 h 30 du matin. Vers 7 h 30, le cortège est parti en direction de la gare de Mons. Et le barbecue a débuté vers 11 h.

de videos

En front commun, les syndicats dénoncent le manque de personnel et le manque d’investissements prévus par le gouvernement. « Cela a une répercussion sur les voyageurs, nous sommes avec eux », explique Cédric Depret, pour la CSC. « Nous souhaitons qu’ils puissent bénéficier d’un certain confort, qu’ils puissent prendre le train en toute sécurité. C’est anormal que des doubles prestations s’enchaînent, que des conducteurs ne peuvent pas prendre leurs jours de récupération. »

Les perturbations vont se poursuivre ce mercredi et ce jeudi, car le syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) appelle à poursuivre le mouvement. Ce mardi, dans notre région, la grève était bien suivie. Entre 50 et 60 % du personnel a arrêté le travail.

Franc Capelle et Cédric Depret.
Franc Capelle et Cédric Depret. - EG

« Vous savez, cette situation entraîne une augmentation du nombre de malades, une augmentation des burn out, c’est le serpent qui se mord la queue », précise Franc Capelle pour la CGSP. « La sécurité est mise en danger. » Les deux syndicalistes craignent la répétition des accidents de travail.

C’était ce mardi matin.
C’était ce mardi matin. - E.G.

Grève sur le rail ce mardi 29 novembre: voici à quoi s’attendre dans la région de Mons-Borinage

Nouvelle grève sur le rail ce mardi. Prenez vos précautions si vous devez voyager en train. Voici déjà un premier point sur les perturbations annoncées dans notre région de Mons-Borinage.

Pour ce mardi, l’ensemble des syndicats de la SNCB ont appelé à la grève. Le mouvement sera donc très suivi. Les rails avaient bien sûr participé à la grève nationale du 9 novembre dernier. C’est donc une nouvelle journée de galère qui s’annonce pour les navetteurs. Et les perturbations risquent bien de se prolonger. En effet, ce mardi donc, tous les syndicats du rail appellent à la grève. Le préavis court de ce lundi 28 novembre à 22h00 jusqu’au mardi 29 novembre, 22h00.

Mais pour les deux jours suivants, le mercredi 30 novembre et jeudi 1er décembre, seul le syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) a déposé un préavis de grève et appelle à poursuivre le mouvement. De nouvelles perturbations sont donc encore à prévoir pour les navetteurs et utilisateurs.

Concrètement, sans surprise, les travailleurs dénoncent le manque de moyens, le manque de personnel et la vétusté du matériel. Les syndicats regrettent le manque d’investissements prévus par le gouvernement.

Pour information, aucun mouvement n’est prévu du côté des TEC. Les bus rouleront donc normalement ce mardi.

À Mons, dès 5 h 30, une action est prévue devant l’atelier central de Cuesmes. Vers 7 h 30, le cortège se dirigera vers la gare de Mons. Un barbecue est prévu devant la gare en fin de matinée, à partir de 11 heures.

Le point sur les perturbations

Bien entendu, première précaution à prendre, vérifiez si votre train est sur le départ avant de vous rendre à la gare. Vous pouvez consulter le site internet www.belgiantrain.be

La SNCB annonce déjà une circulation plus que partielle avec les trains IC de la ligne Quiévrain – Mons – Bruxelles – Louvain – Liège-Guillemins, la ligne Tournai – Mons – Charleroi – Namur ou encore la ligne Tournai – Lille Flandres (FR).

Par contre, il ne faut pas espérer voir un train sur la ligne Mons – Charleroi – Namur – Liège – Herstal. Ici, la SNCB annonce des trains « qui ne circuleront pratiquement pas ».

Et il n’y aura pas de trains sur la ligne Mons – Aulnoye (FR), c’est déjà annoncé. Pas de trains non plus sur la ligne Charleroi-Sud – La Louvière – Manage – Luttre, sur la ligne Mons – La Louvière-Sud ou encore sur la ligne Jurbise – Braine-le-Comte.

Enormes perturbations encore sur la ligne Quévy – Mons – Tournai/Mouscron, sur la ligne Grammont – Ath – Mons ou encore sur la ligne La Louvière-Sud – Braine-le-Comte. Les trains « ne circuleront pratiquement pas ».

Les gares de Havré, Bracquegnies, Harchies, Masnuy-Saint-Pierre, Nimy, Obourg ou encore Thieu font d’ores et déjà partie des gares qui ne seront pas desservies.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Mons Actu

Voir plus d'articles