En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Brabant wallon Actualité de la région du Brabant wallon

David Abeels, le responsable écologie de nos églises en Brabant wallon: «Le grand défi de notre temps, c’est d’apprendre à redécouvrir nos trois liens fondamentaux»David Abeels, monsieur écologie de l’Eglise

Le 1er septembre 2021, un nouveau service a été mis sur pied dans les églises wallonnes. Dans chacun des diocèses, un responsable écologie a été désigné. En Brabant wallon, il s’agit de David Abeels.

Les questions et préoccupations sociétales au sujet de l’écologie ne cessent de s’accroître. Au-delà des pollutions et dégradations environnementales récentes, un ouvrage a fortement contribué à accentuer l’urgence de ces questions dans le monde catholique. En 2015, le pape François a publié l’encyclique Laudato Si’ (Loué sois-tu) qui demande que la terre soit traitée avec respect et hommage. Les fidèles aussi ont pris cette question à bras-le-corps. De leur propre initiative, des personnes se sont adressées à leurs évêques respectifs pour une mise en pratique de l’esprit de l’encyclique et pour faire connaître son message.

Sur base de ces préoccupations grandissantes, des discussions et propositions ont commencé à se mettre en place. S’en est suivie, en 2021, la nomination d’un référent pour l’écologie intégrale dans chacun des diocèses en Wallonie. En Brabant wallon, au 1er septembre 2021, c’est David Abeels qui a été désigné. « Le grand défi de notre temps, c’est d’apprendre à redécouvrir nos trois liens fondamentaux (le lien avec les autres humains, le lien avec la nature et le lien à Dieu), et à redécouvrir la place que nous avons sur terre en tant qu’être humain », explique le responsable écologie du vicariat du Brabant wallon.

Trois axes

« À la suite du Pape, j’aimerais proposer un chemin de conversion écologique intérieure. Trois axes de base permettront de donner une structure à ce projet : la tête, le cœur et le corps », poursuit-il. « Enfin, j’aimerais que cela se fasse dans une démarche libre et démocratique, en valorisant les talents de chacun et chacune, en comptant sur l’intelligence collective et sur l’expérience des porteurs de projets. »

Concrètement, ces responsables ont différentes missions. En voici les principales : sensibiliser les communautés chrétiennes et mettre en œuvre des projets relatifs à l’écologie intégrale ; susciter des projets ou accompagner des initiatives locales relatives à l’écologie intégrale ; animer des rencontres avec les paroissiens ou différents groupes de retraitants, d’écoliers… ; développer des outils d’animation à destination de la pastorale scolaire, de la liturgie (y intégrer des passages de Laudato Si’), de la catéchèse, des jeunes…

Un responsable écologie a été désigné dans chacun des diocèses wallons : : Valentin Leclère (diocèse de Tournai), Joaquim Lesne (diocèse de Liège) et Hélène Lathuraz (diocèse de Namur).

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Brabant wallon Actu

Voir plus d'articles