En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Repas, douches, promenades: des détenus désignés «garde-malade» pour aider d’autres détenus à la prison de Lantin

Des détenus de Lantin, qui ne sont pas capables d’assumer les petits gestes de la vie quotidienne, peuvent, sur recommandation du médecin de la prison, disposer des services d’un garde-malade. Il s’agit bien souvent de leur codétenu.

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne

Je suis déjà abonné, je m'identifie

L’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme impose à l’État de s’assurer que « tout prisonnier est détenu dans des conditions qui sont compatibles avec le respect de la dignité humaine, (…) et que la santé et le bien-être du prisonnier sont assurés de manière adéquate, notamment par l’administration des soins médicaux requis. »

Ainsi, dans chaque prison du pays, des infirmiers et des médecins œuvrent à maintenir les détenus dans de bonnes conditions de santé. Certains d’entre eux sont âgés et, avec les années qui passent, leur mobilité est parfois altérée. De telle sorte qu’ils ne sont parfois plus capables d’assumer les petits gestes de la vie quotidienne.

**** ** ***** ****** *** ****** **************** **** ******* *********** *** ** ***** ** ****** *** ******** ************* ** ******** ****************** ************** * ******* *** ******** ************** ****** ** ************ ** ********** ******** ********* *** *********** ********* ********* ***************

** ****** ****** ****** ***** ********** **** ** ***** ***** *** *** ************ ** ******* ***** **** ****** *** ******* ** ***** ********* ******** ******** **** ***** ******** ** *****************************

************* *** ******** ********* ** ******** **** ***** ***** ******** *** **** ****** ** ** **************** **** **** ** ****** *********** ** *** **** ** ******** *** *************** ******* **** ****** ********* ** ****************** ************** ** ******* ************ ****** ****** ***** ********** ** ******* ** **** *** ******* ***** ********* ********** ******* ** ******** ** ** ****** *** **** *** *********** ********* ********************

****** ********************

**** *** ******** *************** ** *** *********** ******** ** ******* ****** *** *** ******** ******* ** ********* *** ***** ********* ** ************* ****** ************

*********** ***** *********** *** ******** ** ******* *** ****** ** ******** ** ******* **** ** ****** **** ** ********** ** ******** ** ******* ** ** ****** **** ******* **** ***** ****** *** ******* ************** ** ********* *** *** ************* **** ********* ** ******** **** ******* ** ***** ********* ******* ************ ******* ** ********* *********** *** ***** ** ******* *** * ****** ******** *** *** ******** ** **** ************** ***** *** ***** ******** *** *** ********* ** ********* ******** ****** ** ******************

** ******* *** **** ***** *** ********* ******** *** ************** ******** ** ***** ********** **** *** ******** ** ***** *** *********** ************* ** ********** *********** ******** ******* ** **** ********* ** ******* ****** ********** ********* ***** *** ****************

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles