En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Huy Waremme Actualité de la région de Huy Waremme

L’intersexuation décryptée avec humour lors d’un spectacle à Amay le 2 décembre: il reste des places!

La Maison de la Laïcité, en partenariat avec le centre culturel d’Amay, présente « Les variations silencieuses » de la compagnie Ah Mon Amour !, un spectacle puissant, instructif et drôle sur une réalité méconnue du grand public : l’intersexuation.

Une famille normale. Ou disons plutôt dans la norme. En apparence en tout cas. C’est le jour où Gaëlle fête ses 12 ans. Ses parents, Xavier et Yvette, ont convié ce qui leur reste de famille pour ce qu’ils croient être une fête d’anniversaire…

Voilà le synopsis de ce spectacle kaléidoscopique et documenté sur l’intersexuation et l’autodétermination. Conçu par Geneviève Voisin, « Les variations silencieuses » dégenre nos préjugés à coups d’idées reçues et dégomme nos idées reçues à coups de préjugés.

La comédienne, Marie Luçon, seule en scène, donne vie à une famille politiquement banale et pathétiquement drôle pour nous aider à entrevoir celles et ceux que l’on cache derrière les apparences de la normalité, pour nous donner à entendre la parole de ceux et celles que l’on a trop longtemps contraints à se taire.

1.7 % de la population

Marie Luçon est seule en scène.
Marie Luçon est seule en scène. - Variations Silencieuses

La question de l’intersexuation concerne 1,7 % de la population et sa méconnaissance génère souffrances et discriminations. La compagnie Ah Mon Amour ! propose 90 minutes théâtralement haletantes pour comprendre le vécu des personnes concernées et dénoncent les traitements souvent inutiles pratiques encore aujourd’hui, parfois sur de jeunes enfants.

Le spectacle est à retrouver au centre culturel d’Amay (rue Entre-deux-Tours 3) le vendredi 2 décembre à 20h. Entrée accessible dès 15 ans au prix de 15 € (13 € en prévente).

Infos et réservations : 085/31 47 33 – amay.laicite@gmail.com

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Huy Waremme Actu

Voir plus d'articles