En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Namur Faits divers à Namur

Un fonctionnaire du service des créances alimentaires est accusé d’avoir détourné quelque 12.000 euros

Le parquet de Namur a requis mercredi devant le tribunal correctionnel une peine d’un an de prison, 2.000 euros d’amende et des confiscations à l’encontre d’un fonctionnaire qui doit répondre de détournement.

Durant 10 ans, le fonctionnaire, affecté au service des créances alimentaires (Secal), a perçu en liquide des petites sommes de la part de débiteurs alimentaires qui ne parvenaient plus à payer. Le prévenu leur proposait d’étaler ces paiements moyennant du cash, présenté comme une caution. Lors du départ du fonctionnaire à la retraite, plusieurs victimes ont voulu récupérer celles-ci sans succès. Les collègues du prévenu ont alors découvert que près de 10.000 euros avaient été détournés de cette façon, une somme qui pourrait, selon le Secal constitué partie civile, s’élever à 12.000 euros.

L’intéressé était absent à l’audience et n’a pas pu être entendu dans le cadre de l’enquête. Contacté par mail, il a expliqué avoir oublié les sommes dans un tiroir lors de son départ et confirmait qu’il s’agissait de « plusieurs milliers d’euros ».

Il a ensuite déclaré que les sommes avaient été retrouvées depuis, ce que ne confirme pas l’administration concernée. Il s’avère que le prévenu a été confronté par le passé à des difficultés relatives au droit pénal social dans le cadre d’une activité complémentaire qu’il avait mise sur pied et dans le cadre d’un prêt contracté auprès d’un ami qui n’a jamais été remboursé.

Jugement le 21 décembre.

BELGA

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Namur Faits divers

Voir plus d'articles