En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Centre Actualité de la région du Centre

Malaise de 22 élèves de l’Athénée Provincial de Morlanwelz après leur vaccination contre le papillomavirus: le lot de vaccins utilisé a été écarté

Le député Laurent Devin a interrogé la ministre de la santé Bénédicte Linard pour prendre des nouvelles de l’analyse du lot de vaccin.

Le 17 novembre dernier, 22 élèves de l’Athénée provincial de Morlanwelz ont été victimes de malaise après avoir reçu une dose de vaccin contre le papillomavirus dans le cadre de la campagne de vaccination. Ils se plaignaient notamment de maux de tête, de vertiges et d’état grippaux. Immédiatement pris en charge par les secours, presque tous ont pu reprendre le chemin de l’école dès le lendemain.

Suite à cet épisode, le député et bourgmestre de Binche Laurent Devin (PS) a interpellé la ministre Bénédicte Linard (Ecolo) en Commission Enfance du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles concernant le suivi mis en place.

d-20220719-GWC8KY 2022-07-19 14_21_17

« Ce type d’événement est malheureusement de nature à effrayer les parents envers les vaccins, et a fortiori du vaccin contre le papillomavirus. Cela pourrait constituer un frein à l’objectif général de renforcement de la couverture vaccinale qui a pour but de protéger nos enfants contre de graves maladies, » s’est-il exprimé.

Même situation à Huy

En Belgique, 1.000 nouveaux cas de cancer directement liés au HPV sont recensés chaque année et touchent à la fois les femmes et les hommes. Laurent Devin rappelle que le meilleur moyen de lutter contre ce virus demeure la vaccination des jeunes. En Fédération Wallonie-Bruxelles, la vaccination est gratuite depuis le 1er août 2022 et peut se faire soit via l’école et les services PSE ou bien par l’intermédiaire du médecin généraliste.

Dans sa réponse, la Ministre s’est estimée rassurée quant à la prise en charge et le suivi de l’incident. Elle a précisé que l’ONE avait communiqué rapidement sur le sujet et que les lots de vaccins utilisés à l’Athénée de Morlanwelz avaient été retirés. D’après elle, la vaccination continue, mais avec d’autres lots.

« La même situation s’étant produite à Huy une semaine après l’incident de Morlanwelz et au regard de l’importance de la vaccination contre le papillomavirus, il conviendra de suivre de près cette situation », conclut le député.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Centre Actu

Voir plus d'articles