En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Charleroi Faits divers à Charleroi

Son Amstaff mord un homme, qu’il tabasse ensuite, à Morlanwelz: «Je me disais que c’était lui ou moi…Je ne suis pas fier de moi», explique Jordan devant le tribunal de Charleroi

Jordan est en aveux. En août 2022, il a tabassé Karim à coups de pied et à coups de poing : « J’ai vu rouge, je l’ai frappé. Quand le chien est intervenu, je l’ai tiré en arrière mais j’ai continué à frapper… » Un accès de rage interpellant…

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Jordan, un étudiant de 20 ans à peine, est en aveux complets. En août dernier, de commun accord avec sa copine, ils décident de se séparer d’une portée de chiots amstaff : « Notre studio était trop petit ». Et puis, tout a dégénéré…

« J’ai vu rouge »

« Dans un premier temps, il était question de les donner. Mais nous sommes étudiants et au CPAS, nous avons donc décidé de les vendre. Karim avait pris contact, il était intéressé. Mais il n’était pas d’accord avec le prix, qu’il trouvait trop élevé. Je lui ai dit que, si ça ne lui plaisait pas, il n’avait qu’à partir… Et lui, au lieu de s’en aller, il s’est penché pour prendre l’un des chiots. »

********** ***** *** ******* ** ***** ** ***** ******* *** ******** ** ********* ****** ** ***** ** ** ****** ******** *********** ****** ***** ***** ***** ** ********* ********* ******* *** ****** ***** ******* **** ************ ****** ***** ** ***** ** ******** **** ****** ********* ** ******** ** ** **** **** ********* **** ******* ** ******** ** ** ****** *** ********** *** ** ******** ** **** *** **** ** **** ** ******* ***** *** ** ******** **** *** ************* ****** ****** ** ********* ** ****** *** **** ***** **** ** **** ***** *** ********** ***** **** *** ******* ** ****** ** ** *** ***** ** ******* *** ***** *** ***************

*** **** *****

***** *** ** **** ******* *** ************ ** *********** **** ** ************** ** * ** *** ********* ** ** ********* ****** ** ****** ** ** ** ****** ********* *** ****** *********** *** ***** ******** *** ******* ********** *** ******** ** *** ******** ************** ********** ***** ** ********* ** *** ************** ************* ** ********* **** ********* ** *** ****** **** *** **** ***** ***** *** ***** ***** *** ********* ** ******* ***** ** ******** ** *** ************* ** ***** ***** *** ***** ** ******* *********** ****** ***** ****** *** ****** ** ** ******* *** ****** ** ** * ********* ** ****************

** ********** ** ******* * **** ****** *** ***** ** ** **** ** ******* ********** ** ***** **** ** ******** ** *** ******* ***************** ************ **** ** ******* ********* *** ******** ** ** ****** ********** ** ****** ********** **** ** **** *** ******* *********** **** *** ********** ** ********** ** ** ********* ** ******** * ******** *** ***** ** *** ******* ** *** ************* **** * ******* ** ****** ****** **** ** ***** ***** ********** **** ********* *** ** ***** ************ ** ****** ***********

** ******** **** ***** ** ** ********

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Charleroi Faits divers

Voir plus d'articles