En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Tournai Faits divers à Tournai

«Je me demandais si mes amis vivaient encore»: comment la fête de fin d’examens d’un groupe de jeunes a viré au massacre à Leuze

Alors qu’ils fêtaient la fin des examens secondaires, des jeunes ont été tabassés gratuitement par quatre personnes alcoolisées. Les conséquences auraient pu être tragiques…

Cet article est réservé à nos abonnés. L’information de qualité et de proximité a un prix. En vous abonnant, vous défendez l’indépendance et le rôle indispensable de la presse. S’abonner, c’est nous soutenir.

Je m'abonne

Je suis déjà abonné, je m'identifie

Comme le veut la tradition, même si elle est décriée par certains, lorsque survient la fin des examens et la réussite qui en découle dans la majorité des cas en secondaire, une petite fête improvisée est organisée. Elle peut l’être chez un étudiant ou dans un bar propice à l’amusement. S’il y a parfois des débordements dus à une consommation trop importante d’alcool, généralement, ce genre de rassemblement se déroule sans couac.

Mais ce lundi 20 juin 2022, à Leuze, un groupe de jeunes est pris à partie par quatre personnes plus âgées. Alors qu’ils ont consommé de l’alcool avec exagération, les lascars prénommés Louis (21 ans), Marc (27 ans), Léon (21 ans) et Thomas (31 ans), prénoms d’emprunt, se présentent au café pour boire un dernier verre. Sauf que la situation déborde à cause du comportement puéril de l’un d’entre eux. On assiste ensuite à une scène d’une rare violence.

** ***** ******* ************** **** ************** *** ***** ***** *** ****** ******** ** *********** ** ******** ********** **** ********* *** ** ******* **** ** ******** ********** ****** *** ** **** ******* ** ****** ********* ** ******* *** ********** ** ******** ******* ****** ********* *** *** ****** *** **************** ** *** ******** ***** **** ***** ** ******* ****** ***** ********** *** ****** *** ***** ********* ** *********** ** ******** ********* ********** **** *** ***** ******* ******** ******** ******** ** ********* ** ********* ** **** ** * ***** ** **** ******** *** ****** ********* *** ******* **** ** **** **** ** *** ******** **** *** ***** ************ **** ** ***** ***** ** ****** ****** ** **** *********** ** * * ** ************ ***** ** ****** ****** ** ******** **** *** ******************

********** ** **** *** *****************

************ ******* ********* ** ***** ****** ****** ***** ***** ** ****** ********* ************* ** ************ ********** ** ** *** ******** ***** *** ********* ********** ********** ****** *** ****** ****** ********** *** ** **** **** ** ***** ******** ******** ******* ** **** ***** ** ** ****** ****** ***** ******** **** ** *** ************* ********** *** ********* ** ** **** *************** ** ****** ** ************ ********* ** ****** *** ******* ************ ** ************* *********** ****** ** **** ***** ** ** ****** ** **** ******* ***** ******** ** ** **** *** ** ********************

***** *** ****** ********** **** ** ****** *** ******** ****** ***** *** ****** ******** ****** ** ********* *** ***** ** ******* *** ****** ************* ********** ** **** *** *** ******** ********** ** ****** ******* *** ******** ** ************ **** ******* ******************* ** *** ******* ***** ****** ********* ************************ **** ** **** ********** ***** ********** *** ****** ************ * ********* ** ***** ** **** **** ****** ** ** **** ** ******** ********** ****** *** ****** **** *** ****** ** ***************************

********** *** ** ******** * ******** **** ** ***** ************* *** ****** **** ******* ********* ***** ** ** *** ** ***** ******* ** ***** **** *** ****** ********** ** ******** ********** ************ ***** ****** **** *** ******************* **** ** ***** **** ******** ** ****** ****** ***** ** ****** ******** **** ***** ********* ** ********* ******** ** ******* ** ********* *** ******* *********** ** ******** **** ********* ** ** ********* *********

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Tournai Faits divers

Voir plus d'articles