En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Le recours des riverains contre le projet immobilier à l’ancienne piscine de Mangombroux, à Verviers, est rejeté

Bonne nouvelle pour les promoteurs immobiliers à l’origine du projet d’appartements à l’ancienne piscine de Mangombroux, à Verviers. Le recours au Conseil d’État introduit par les riverains contre le permis a été rejeté. Ils peuvent construire.

Si les promoteurs doivent être ravis, les riverains du quartier de Mangombroux beaucoup moins. Ils s’étaient mobilisés contre le permis accordé par la Ville de Verviers à la société Henova. Celui-ci permettait la construction de 16 appartements sur le site de ce qui était autrefois la piscine de Mangombroux. Les riverains avaient saisi le Conseil d’État. Celui-ci vient de rendre son arrêt, rapporte l’échevin de l’Urbanisme, Maxime Degey, dans un communiqué.

« Notre conseil dans ce dossier nous précise que le permis est désormais purgé de tout recours », ajoute-t-il, insistant également sur le fait que « ce permis accordé par le Collège à la société Henova l’a été en juillet 2018 soit sous une ancienne majorité. La vente du terrain a, elle, été actée en octobre 2018. »

En février de cette année, l’auditeur du Conseil d’État s’était pourtant positionné en faveur des riverains, contre le projet. « Il est extrêmement rare que l’avis de l’auditeur ne soit pas suivi par le Conseil d’État par la suite. » À l’époque, l’échevin avait annoncé erronément, avant de rectifier bien vite dans la foulée, que le Conseil d’État avait cassé le permis. Il n’en est donc rien. Ne reste donc plus qu’aux promoteurs à construire.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles