Accueil Ciné-Télé-Revue People

Slimane lance sa propre marque de cosmétiques: «C’est un projet que j’avais en tête depuis très longtemps»

Chanteur mais aussi entrepreneur, Slimane lance sa propre marque de cosmétique qu’il a présentée à Bruxelles. L’occasion de nous en dire plus sur sa nouvelle activité.

Comment passe-t-on d’artiste à entrepreneur ? Une envie qui vous titille depuis longtemps ?

J’ai le sentiment que les deux coexistent de manière très naturelle. L’un se nourrit de l’autre. Depuis le début avec ma musique, je me suis très vite intéressé à tous les aspects de mon projet. Je pense avoir l’âme et la curiosité d’un entrepreneur avant même de me lancer dans Cousin.e.s.

Pourquoi avoir choisi la voie de la cosmétique et en particulier des produits pour cheveux ?

C’est un projet que j’avais en tête depuis très longtemps. Le confinement a accéléré tout ça il y a 3 ans. Le bien-être. Prendre soin des autres. De soi-même aussi. Partager ses chansons ou ses recettes ou ses formules, tout ceci est intimement lié.

de videos

Avez-vous participé personnellement à la création de la marque et à l’élaboration des produits ? Et de quelle manière exactement ?

Depuis mon enfance, ma mère m’apaise mon psoriasis grâce à l’huile de Nigelle. En grandissant, j’ai gardé ce trésor pour me soigner. Pendant le confinement, j’ai eu à gérer un pique de stress comme tellement de gens et j’ai également testé des choses sur mes cheveux assez longs à l’époque. Les résultats étaient spectaculaires. J’ai partagé cette recette avec mon cercle de copains et de copines. Très vite, j’ai compris que je tenais quelque chose. J’en ai parlé avec mon manager et ami Mickael Miro à qui j’ai fait tester ma formule. Résultats incroyables de son côté aussi ! On a décidé de passer à l’étape suivante et rencontrer des spécialistes. C’est ainsi que le groupe Bogart est entré dans la danse.

Des produits pour cheveux nommés Cousin.e.s. Un nom qui s’adresse aux personnes qui ont le même type ou problématique de cheveux que vous ?

Oui c’est ça ! Mais pas que. J’avais besoin d’un mot qui représente la famille. La tribu. Mais également la tendresse et le vivre ensemble. Quand je dois présenter mon meilleur ami à quelqu’un souvent je le présente comme mon cousin.

On se souvient de Slimane portant toujours le bonnet à l’époque de The Voice. Un complexe capillaire ?

Non pas du tout. C’était une manière de rendre hommage à mon grand-père qui portait toujours un bonnet. D’ailleurs, le jour où je l’ai enlevé les gens étaient surpris de voir que j’avais autant de cheveux !

Pourquoi ne pas apposer votre nom et votre visage sur votre marque ?

Ce n’est pas un simple projet de chanteur. Ma démarche est profonde et sincère. Trois ans pour aboutir à une gamme de trois produits, c’est long ! Mais c’est le temps qu’il faut pour bien faire les choses et pour proposer des produits irréprochables tant sur la formule, l’innovation, le packaging et l’image. Plus que ça, c’est le message qui est important pour moi dans ce projet qui mérite de vivre et d’exister au-delà de ma personne.

De nombreuses stars se sont lancées dans le secteur de la beauté et des soins. Avez-vous été inspiré par certaines célébrités ?

Le confinement a participé à l’explosion de l’offre en cosmétique capillaire. Et c’est vrai que beaucoup de stars américaines se sont lancées. Des projets sérieux, il n’en reste pas tant que ça au final. Ma démarche s’inscrit dans une réflexion très personnelle car j’ai d’abord soigné mes problématiques de psoriasis et de cheveu secs pour finalement décider de partager ma formule à un labo et la proposer au public.

Avez-vous été conseillé par votre amie Vitaa ?

Je dois avouer que pendant trois ans j’ai été très discret sur ce projet. J’avais peur de ne pas réussir à aller au bout. J’ai donc travaillé dans le plus grand des secrets… Mais là, j’attends son verdict avec beaucoup d’impatience. Son avis compte beaucoup pour moi.

Pour l’instant, on trouve trois produits… vous pensez déjà à une extension de la gamme ?

Tout à fait. L’huile de Nigelle est une huile magique pour les cheveux mais également pour le corps et le visage. Je ne me refuse rien et la marque Cousin.e.s va évoluer au rythme de mes goûts et mes envies. Et celles de mon équipe, évidemment.

Pourquoi être venu présenter votre marque en Belgique ? Avez-vous un lien particulier avec notre pays ?

Mon histoire avec la Belgique est tellement forte. C’est un pays où je me sens chez moi depuis le début. Je me sens libre. C’est un pays qui me porte chance. C’est hyper symbolique pour moi de commencer l’histoire cousin.e.s ici.

Les produits cousin.e.s sont en vente en exclusivité chez April et sur www.cousinescosmetics.com

A lire aussi

Voir toutes les news