Accueil Mobilité Transports

Norah, 12 ans, est forcée de descendre du train de la SNCB car elle a oublié son abonnement: «Elle a fondu en larmes en rentrant à la maison»

La jeune fille a vécu une situation traumatisante en revenant de l’école. Tout ça à cause d’un simple petit oubli.

Norah, 12 ans, se rend régulièrement à l’école en train. Ce lundi, elle a fait l’aller-retour entre son domicile et le collège Voskenslaan de Gand. Mais le retour à la maison ne s’est pas passé comme prévu puisque l’adolescente a été contrôlée. Problème, elle avait oublié son abonnement le matin… Chose que ne conteste pas sa maman dans les colonnes du Laatste Nieuws. « Ma fille avait tort car elle n’avait pas son abonnement sur elle. Elle a cependant une photo de son abonnement sur son téléphone pour ce genre de situation », explique Tine Kennis.

de videos

Il est donc 16h42 lorsque Norah fait face au contrôleur. Sans son titre de transport, la jeune fille écope d’une amende de 7 euros qu’elle doit payer immédiatement. Cependant, son abonnement n’était pas la seule chose qu’elle avait oubliée : son portefeuille manquait également à l’appel. Face à cette situation, elle a été priée de descendre à l’arrêt suivant. « Heureusement que c’était son arrêt. Mais si cela s’était produit un arrêt plus tôt ? Un enfant de 12 ans se retrouve dans une gare inconnue, sans portefeuille. Le conducteur l’a également informée qu’il appellerait la sécurité. De tels mots de la bouche d’un homme en uniforme impressionnent un enfant (…) On comprend qu’une photo de son abonnement sur son smartphone ne suffise pas, mais la réaction du contrôleur ? C’était un peu exagéré. Norah a fondu en larmes en rentrant à la maison. »

C’est donc cette réaction totalement disproportionnée envers une mineure que dénonce aujourd’hui la maman. « J’ai envoyé un mail au service client mais je n’ai jamais eu de réponse. J’ai déposé une plainte auprès du service de médiation de la SNCB mais ils ne répondent que si le service client n’a pas répondu au bout d’un mois. Je comprends parfaitement le personnel de la SNCB, mais ça ne se fait pas de jeter un enfant de 12 ans hors du train, n’est-ce ? »

La SNCB a réagi à l’incident en indiquant à nos confrères flamands qu’une enquête était en cours. « Les voyageurs sans abonnement ont toujours la possibilité d’acheter un billet à 7 euros à bord. S’ils ne peuvent pas payer parce que, par exemple, ils n’ont pas d’argent en poche, une proposition de régularisation est établie, après quoi ils peuvent continuer leur voyage. Cela coûte 75 euros, mais ce montant ne doit pas être payé sur place. Le voyageur dispose alors de quatorze jours pour présenter l’abonnement en cours de validité au guichet de son choix. Le billet au tarif à bord sera alors remboursé ou la proposition de régularisation sera annulée. Nous enquêtons sur l’incident : un conducteur de train n’est pas autorisé à faire descendre un mineur du train », explique le porte-parole Dimitri Temmerman

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo
Nos partenaires vous proposent
A ne pas rater

Aussi en Transports

Voir plus d'articles