En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

La Région bruxelloise est prête à commercialiser son réseau de fibre optique

Le réseau public bruxellois de fibre optique et de gaines sera commercialisé dès 2023, sous le nom de Fibru, a annoncé jeudi le ministre bruxellois de la Transition numérique, Bernard Clerfayt.

Selon le ministre, cette commercialisation pourra rapporter jusqu’à 2,5 millions d’euros dès 2030.

Il existe actuellement, dans le sol de la Région bruxelloise, des réseaux de fibre optique et de gaines, longs de 964 kms, et développés par six administrations bruxelloises : Sibelga, Bruxelles Mobilité, Vivaqua, la STIB, le Port de Bruxelles et IRISnet.

D’après Bernard Clerfayt, la première étape consiste à centraliser, mutualiser et digitaliser les différentes initiatives pour avoir une vue globale sur les infrastructures existantes. Ce sera chose faite au premier trimestre 2023 et c’est IRISnet qui en assurera la commercialisation et la gestion.

IRISnet est donc chargé d’agir comme guichet unique pour toutes les demandes d’utilisation du réseau et des gaines excédentaires mais également de commercialiser les capacités de fibres et de rémunérer les administrations mettant leurs réseaux à disposition, dès 2023.

« IRISnet, partenaire de confiance de la Région de Bruxelles capitale, jouera aussi le rôle de centre de compétences pour les projets et toutes les opportunités Fibre au sein de la Région », a commenté Thierry Joachim, directeur général d’IRISnet.

Aux yeux de Bernard Clerfayt, les avantages de Fibru sont nombreux. Outre la création de valeur économique, Fibru permettra aussi de générer des économies puisque les développements futurs seront mutualisés et les infrastructures existantes mises à disposition des administrations bruxelloises. Fibru permettra aussi de réduire les impacts environnementaux et urbain en limitant les déploiements redondants et les nuisances liés à l’ouverture des trottoirs.

« Grâce à Fibru, nous coordonnerons les développements futurs de la fibre bruxelloise à destination des administrations et développerons aussi des synergies autour de la maintenance à terme. Mais surtout, en ouvrant notre réseau aux opérateurs télécom, nous facilitons le déploiement de la fibre au sein des foyers bruxellois », a encore dit le ministre, dans un communiqué.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles