En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Un Liégeois de 27 ans se fait tabasser par l’hôte qui l’a invité à boire «un dernier verre» dans son appartement du boulevard d’Avroy à Liège

C’est la triste histoire « d’un dernier verre », qui tourne en passage à tabac, dans un appartement du boulevard d’Avroy à Liège ce mercredi vers 2h du matin. Le suspect évoque des gestes déplacés de la victime à son encontre…

Un jeune homme de 27 ans est arrivé aux urgences de l’hôpital de la Citadelle à Liège, sérieusement blessé et imprégné d’une importante consommation d’alcool. C’est un témoin qui a appelé les secours après l’avoir retrouvé couché au sol, le long du boulevard d’Avroy ce mercredi vers 2 heures du matin. Et lorsqu’il est arrivé dans l’établissement hospitalier, il présentait d’impressionnantes traces de coups sur le visage et sur les bras.

Lorsqu’il a pu être entendu, il s’est dit victime d’une violente agression, vraisemblablement gratuite, de la part d’un individu qu’il ne connaissait pas et qui, après lui avoir porté des coups, lui aurait notamment volé son GSM et son portefeuille.

Les faits se seraient produits après une rencontre dans un café du Carré. D’après les dires de la victime (qui se dit handicapée, malvoyante et souffrant d’une tumeur), rapportés par le parquet de Liège, celle-ci buvait des verres avec des amis lorsqu’un autre homme, « qui n’aurait cessé de le fixer durant la soirée », lui a proposé de venir boire un dernier verre à son appartement. Chez lui, la victime dit avoir bu un jus d’orange et, sans explication aucune, malgré « l’air sympa de son hôte », aurait ensuite été tabassée par celui-ci, avant de se faire dépouiller.

« Des gestes déplacés »

C’est là que les témoignages divergent… Car un témoin de la rencontre a pu identifier le suspect et la police, suite à ces descriptions, et étant donné qu’il est bien connu des services, est allée l’interpeller. Âgé de 22 ans, ce jeune homme-ci confirme avoir invité le premier chez lui et lui avoir offert un jus d’orange. Ce dernier aurait ensuite eu des gestes déplacés à son égard, le prenant pour un homosexuel. En rejet, il lui aurait asséné un coup de poing en plein visage et proféré des insultes. Face aux cris de la victime, il reconnaît ensuite avoir perdu le contrôle et continué à frapper, à de multiples reprises encore, la victime. Celle-ci aurait ensuite pris la fuite… Des traces de sang ont d’ailleurs été retrouvées dans l’immeuble. C’est donc, une fois dehors, ensanglanté, qu’un témoin l’a retrouvé et appelé les secours.

Si le suspect reconnaît les coups, il nie par contre fermement les faits de vols. Les caméras de la ville ont été exploitées mais les faits n’ont pas été filmés. La victime, passée à tabac, se retrouve avec une incapacité de travail de 11 jours. Le dossier va certainement prendre le chemin de l’instruction… D’autant que le suspect, de par ces faits, n’aurait pas respecté des mesures probatoires qui lui étaient imposées dans le cadre d’une précédente condamnation.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles