En ce momentCorruption au Parlement européen Accueil Régions Verviers Actualité de la région de Verviers

Immense déception pour les supporters rassemblés au Hall des Criées, à Herve, pour voir le match des Diables

Retour à la maison pour les Diables et immense déception pour tous les supporters malgré le bon match contre la Croatie. Les quelques centaines de personnes rassemblées pour voir le match au Hall des Criées ne font pas exception.
Vidéo

Ce jeudi après-midi, ils étaient environ 300 supporters à s’être déplacés au Hall des Criées pour regarder le match Belgique-Croatie sur écran géant. Un horaire vraiment pas favorable car la foule était peu nombreuse au début de la rencontre. Beaucoup de gens sont arrivés au fur et à mesure du match. Notamment des étudiants des écoles herviennes ou encore des gens qui sont venus directement depuis leur travail.

de videos

Sur place, nous avons eu droit à deux ambiances totalement différentes. Durant la première mi-temps, on a senti les supporters herviens assez stressés, tendus et pessimistes. Il n’y avait pas beaucoup d’ambiance et on sentait clairement l’assemblée assez tendue et mitigée par rapport à la rencontre. Un premier coup sur la tête est tombé quand on croyait voir la Croatie bénéficier d’un penalty après 15 minutes de jeu. Heureusement, la vidéo assistance (NDR : la VAR), annulait celui-ci pour cause de hors-jeu au début de l’action. L’ambiance remontait alors d’un cran et l’optimisme aussi.

Les supporters avaient le sourire avant le match.
Les supporters avaient le sourire avant le match. - C.B.

À la mi-temps, plusieurs supporters nous confiaient croire à la qualification et espéraient voir Lukaku monter sur le terrain. « Il va faire la différence, je le sens vraiment bien », détaillait un jeune supporter arrivé pour le début de la deuxième période.

On a un peu vibré

La deuxième mi-temps allait voir les Diables Rouges afficher un visage bien plus conquérant. Le Hall des Criées vibrait une première fois quand Lukaku tirait sur le piquet.

de videos

Les Belges jouaient face à une belle équipe croate mais les supporters sentaient que la qualification était à portée de main. Les dernières minutes étaient insoutenables. Lukaku ratait plusieurs énormes occasions, au grand dam des supporters. On en a vu se prendre la tête dans les mains, jeter leur gobelet de bière par terre de rage, jurer à tout va… Malgré d’innombrables encouragements et un soutien bruyant en fin de match, la Belgique ne parvenait pas à faire mieux qu’un 0-0.

a66d385b-401c-4eb4-b4b5-265898f2c3fb.jpg
C.B.

Même si nous aurons un peu vibré, la salle s’est rapidement vidée car l’ambiance n’était logiquement pas à la fête.

Meilleurs que les Croates

L’élimination au premier tour, la première depuis 1998 lors de la coupe du Monde en France, était vécue comme une immense déception par les Herviens.

« C’est la fin de la génération dorée et ils auraient mérité bien mieux ce jeudi », détaille Thomas Lambert. « Nous étions meilleurs que la Croatie sur la deuxième mi-temps et Lukaku a loupé deux belles occasions. Il a pourtant fait un bon match. Mais ce n’est pas sur cette rencontre que nous ne qualifions pas. On a raté notre match face au Maroc contre qui on devait toujours gagner. Vraiment dommage car les Diables ont vraiment fait un bon match ce jeudi. Enfin voilà, c’est une énorme déception et on rentre à la maison. La vie ne s’arrête pas pour autant et on ira retravailler lundi comme on dit (rires). »

a7b304ef-6bd9-4dca-b40d-f3739798913c.jpg
C.B.

À Verviers, on comptait une cinquantaine de personnes à la Winter Terrasse de l’hôtel Verviers.
À Verviers, on comptait une cinquantaine de personnes à la Winter Terrasse de l’hôtel Verviers. - B.B.

Des Verviétois stressés et concentrés à la Winter Terrasse.
Des Verviétois stressés et concentrés à la Winter Terrasse. - B.B.

Pour les organisateurs, cette coupe du Monde est «clairement différente des autres»

Au début de la rencontre entre la Belgique et la Croatie, le Hall des Criées était assez clairsemé. Les gens sont arrivés au fur et à mesure des minutes. En fin de première mi-temps, il y avait pas mal de monde et encore plus durant la deuxième.

Organiser des événements durant cette coupe du Monde au Qatar n’est pas chose aisée. « On a eu je pense à la grosse louche près de 500 personnes durant les deux premiers matchs », détaille l’un des organisateurs. « On a fait ce que l’on a pu pour réaliser une bonne promo, mais nous sommes tributaires des horaires. Le premier match un mercredi soir n’était pas idéal pour les familles alors que nous en avons généralement beaucoup. La défaite de dimanche a fait mal et l’ambiance en a pris un coup. Et ce jeudi après-midi, ce n’est pas facile quand les gens travaillent… Cette coupe du Monde est clairement différente. On sent moins de peps et d’engouement par rapport à une compétition qui se déroule en été. »

Les organisateurs espéraient bien pouvoir organiser un quatrième match des Diables Rouges, mais ce ne sera pas le cas. Reste à voir s’ils diffuseront d’autres matchs alors que notre équipe nationale est éliminée du tournoi.

Kiki l’Innocent est dégoûté: «Il faut changer de coach»

Le premier supporter des Diables, le Hervien Martin Charlier, est dégouté par cette élimination au premier tour. Kiki l’Innocent a regardé le match chez des amis à Verviers.

« Je suis dégoûté, quelle horreur. Et partagé parce que pour une fois, ils ont fait le match qu’on attendait d’eux. C’était plus costaud et pourtant c’était la Croatie en face. Mais pourquoi n’a-t-on pas joué comme ça les deux matches avant ! »

Martin Charlier, devenu célèbre pour son personnage de Kiki l’Innocent, regrette les trois occasions manquées par Lukaku. « Il pouvait être un dieu national ! À quoi ça tient… Le piquet OK, mais son ventre ! Jette-toi de tout ton corps ! »

« Ça laisse des regrets, si on avait joué comme ça contre le Maroc… C’est une des plus grandes déceptions vécues avec les Diables. Pour moi c’est clair, il faut changer de coach. Il a une génération plus que dorée et voilà… Ce serait ridicule de le garder. Et je pense qu’il faut revenir à un entraîneur belge. Parce que la différence, elle se fait dans la niaque de l’amour du pays. C’est ce qui nous manque. Le Maroc est premier du groupe uniquement sur cette valeur-là. »

B.B.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Verviers Actu

Voir plus d'articles