En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Anderlecht renforce son plan hiver: «il est important pour nous de ne laisser aucun de nos concitoyens sur le carreau»

À l’initiative de Fabienne Miroir, échevine des Affaires Sociales, avec le soutien de Fabrice Cumps, bourgmestre d’Anderlecht et du Collège échevinal, la commune d’Anderlecht a lancé ce 1er décembre son plan d’hiver, et ce jusqu’au 31 mars.

Durant l’année, les « Cafets » anderlechtoises proposent chaque midi, du lundi au vendredi, un repas à un prix symbolique. Face à la crise énergétique et aux difficultés économiques engendrées par celle-ci, la commune a décidé, à l’initiative de l’échevine Fabienne Miroir (PS) de renforcer son offre de service durant tout l’hiver :

Du 1er décembre au 31 mars, du lundi au vendredi et de 8 h à 16 h, les habitants qui en ont besoin pourront être accueillis dans quatre Cafets communales où ils pourront se réchauffer et profiter d’une bonne boisson chaude.

Il s’agit des Cafets Peterbos (parc du Peterbos bloc 14), Colombophiles (rue des Colombophiles, dans le pavillon du parc), Forestier (rue Démosthène 40, accès via le parc) et Wayez (chaussée de Mons 593). Chaque Cafet dispose d’un coin lecture et de jeux de société ; le journal est livré chaque jour. Les personnes qui se présenteront pourront surtout sortir de leur isolement en profitant d’échanges conviviaux avec d’autres autour d’un café ou un potage.

« Ces cafets sont initialement un lieu pour se réchauffer, mais nous avons souhaité y ajouter de la sociabilité : pour sortir de l’isolement social il est important d’avoir un lieu convivial et chaleureux, où les bénéficiaires peuvent discuter avec nos travailleurs sociaux » explique Fabienne Miroir, échevine des Affaires Sociales.

Par ailleurs, le service Phone Contact reste disponible pour les personnes nécessitant un accompagnement (personnes isolées, âgées ou en situation de handicap). Ce service permet de garder un contact avec ces personnes, s’assurer qu’elles vont bien en les appelant régulièrement. Pour être repris sur la liste du service Phone Contact, les personnes doivent s’inscrire. L’inscription peut être réalisée par une tierce personne.

« En ces temps économiquement difficiles, il est important pour nous de ne laisser aucun de nos concitoyens sur le carreau, nous voulons qu’ils sachent que nous sommes là pour les aider au besoin, les services sont là pour ça, il ne faut pas hésiter à appeler » explique Fabrice Cumps (PS), bourgmestre d’Anderlecht.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles