En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil hors-texte

Les matchs de championnat

Hommes

Régionale 2A

Nivelles B – Profondeville (D.13h)

Pour la première fois de la saison, les Profondevillois ont pu s’aligner avec dix joueurs lors du dernier déplacement à Liège B et ils en ont bien profité (65-100). Comme les Principautaires, Nivelles B ne compte que deux succès et fait partie d’un quatuor à l’avant-dernière place. Prudence, les jeunes Aclots ne se sont inclinés que de trois points au BBC Brainois (70-67). Il faudra également se méfier des shooteurs Hennuy et Van Rysseghem. Avec une huitième victoire, les Mosans passeraient à la troisième place.

Régionale 2B

Ninane B – Beez (S.20h15)

Les temps sont durs psychologiquement pour Beez qui a perdu quatre de ses cinq dernières rencontres, à chaque fois dans les derniers instants. Voilà les Mosans obligés de batailler pour leur maintien. Avec leur 3 sur 11, ils sont avant-derniers. Ils reçoivent des Liégeois qui ne comptent qu’une victoire de plus mais sont dans une bonne passe, comme en témoignent leurs trois derniers succès en quatre sorties. Un jeu atypique avec beaucoup de courses et des pivots qui s’éloignent de l’anneau. Ce sont Winkin, Casamento et Masy qui sont les principaux animateurs offensifs. Didier Prinsen devra se passer de Borlon (cuisse) alors que Van Hamme (mollet) pourrait revenir dans le groupe.

Fresh Air – Belgrade B (D.14h)

Après deux lourdes défaites à Ixelles et face à Woluwe B, les Belgradois devront réagir au Fresh Air. Même s’ils comptent quatre victoires, ce n’est jamais qu’une de plus que l’avant-dernier. Les Bruxellois restent sur un étonnant revers à Belleflamme B (65-52) mais disposent d’atouts dans tous les secteurs de jeu. Le meneur Riahi est dynamique, l’ailier Ringoet peut enfiler les shoots à distance alors que l’athlétique Dika fait mal dans la raquette.

Dames

Division 1

Phantoms Boom – Basket Namur Capitale (S.20h30)

Après deux semaines de trêve, les Namuroises ont pu tranquillement reprendre du rythme lors de leur quart de finale de Coupe de Belgique face au Spirou Ladies (94-41). Malgré la faiblesse de l’opposition, elles ont pu travailler de manière spécifique. « Notamment la zone, ce qui permet d’apporter de la variété à nos défenses », confie l’assistant Lionel Dorange. « Les Hennuyères ont également beaucoup joué la zone, et on s’est bien appliqué pour trouver des solutions. »

Boom en est à cinq sur huit en championnat mais reste sur deux défaites à Liège (62-56) et face à Braine (65-106). « Cela n’en reste pas moins un concurrent direct (ndlr : pour la troisième place). » Principaux atouts, la meneuse Van Buggenhout (14,5 points de moyenne) revenue au bercail après un an à Braine, et la pivot américaine Herlihy, arrivée de Courtrai. Les Anversoises tournent régulièrement avec huit joueuses et les points sont relativement partagés. Les Namuroises viseront un quatrième succès en six matches mais devront se passer d’Asoro qui soigne une entorse et devrait revenir d’ici une semaine.

Régionale 1

Boninne – Neufchâteau (D.11h)

Boninne est passé à côté de son sujet défensivement à Ciney (78-55) et va devoir afficher plus d’envie et de collectif derrière, sous peine de subir le même sort contre Neufchâteau. Les Chestrolaises sont en tête de la R1 et n’ont connu qu’à une seule reprise la défaite depuis le début de saison. C’était il y a trois semaines, à… Ciney. La pivot Laura Henket, arrivée cet été de la D1 de Liège Panthers, carbure à 18 points de moyenne. A côté d’elle, Guiot, Denève et Leblanc sont très adroites à distance. Les Jaunes devront se passer de Le Trequesser (ménisque) alors que Compère, qui s’est retourné des doigts samedi dernier, est incertaine.

Régionale 2A

Castors Braine B – Boninne B (S.17h)

C’est le choc au sommet entre les deux seules équipes encore invaincues de la série qui semblent déjà avoir fait le vide autour d’elles. Les Namuroises ont enchaîné huit victoires consécutives et les Brainoises en sont déjà à dix. Les visitées s’appuient surtout sur Marblie, dans la raquette, qui tourne à près de vingt points de moyenne. Samedi dernier, face à Profondeville (60-45), elle avait été bien cadenassée par Romnée et Hubaut est capable de faire de même. Il faudra également se méfier des shoots à distance de Robert et des pénétrations de Devos. Les Namuroises se concentreront surtout sur leur jeu offensif, elles qui inscrivent plus de 80 en moyenne depuis le début de saison.

Loyers – Canter Schaerbeek (D.10h30)

Les Namuroises restent sur une victoire à Pepinster B qui semble déjà condamné à la relégation. Si elles récidivent face aux Bruxelloises, elles s’éloigneront également de la douzième place, synonyme de test-match pour le maintien. Le Canter vient de concéder sept défaites consécutives. Loyers sera au complet.

Profondeville – Prayon (D.14h)

Avec cinq victoires en neuf rencontres, Profondeville fait partie d’un groupe de cinq équipes pouvant revendiquer la troisième place. Prayon est pour l’instant dans la seconde partie de tableau mais sa défense de zone peu embêter bon nombre d’adversaires. Le week-end dernier, Namur C a longtemps calé et était mené de 18 points au milieu du troisième quart avant d’enfiler les perles et d’inverser la tendance (48-57). Attention à Mangiatordi et Drecogna qui marquent très facilement.

Régionale 2B

Courcelles – Ciney B (S.20h)

Privé de Vandesteene, Constance Beguin, Bouqué et Laloux, Ciney n’a pas fait le poids à Liège C (89-47) le week-end dernier, ce qui a mis fin à une série de sept victoires consécutives. Les Bleues vont récupérer les deuxièmes premières citées mais la pivot reste incertaine alors que Laloux s’est blessée au genou. Courcelles est la seule équipe toujours invaincue et n’encaisse en moyenne que 45 points par rencontre. Les Hennuyères s’appuient sur l’ailière Patelli qui tient une moyenne de 24 points par match alors que Pitrons (13) et Brygo (10) sont aussi fort régulières.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater