En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Sports Football Football étranger Coupe du Monde 2022

Premier huitième de finale de la Coupe du monde 2022, on entre dans le vif du sujet: les Pays-Bas rencontrent les États-Unis, deux équipes invaincues dans la phase de poules

Absents en 2018, les Néerlandais ont fait un retour plutôt réussi en Coupe du monde au Qatar. Sans particulièrement convaincre dans le jeu, les Pays-Bas ont prolongé leur série d’invincibilité, désormais de 18 matchs (13 victoires)

S’ils ont terminé en tête du groupe A avec sept points, les Pays-Bas n’ont pas vraiment été emballants. Après avoir remporté sans captiver le premier match contre le Sénégal (2-0), ils ont été chanceux face aux vaillants Equatoriens et se sont rassurés face à un Qatar limité et déjà éliminé. Même si tout n’a pas été parfait, on misera le 1 à 1.99 parce que les Pays-Bas peuvent assurer l’essentiel sans montrer de réels progrès dans le jeu. On peut voir une raison supplémentaire de recommander de parier sur une victoire néerlandaise dans la cote de 4.20 donnée par le bookmaker à un éventuel succès américain. Notre modèle de prédiction accorde aux Oranje 49.11 % de chances de gagner contre 21.57 % aux États-Unis.

Les prolongations : un scénario pas du tout improbable

Alors qu’à partir de la phase à élimination directe des prolongations et des tirs au but sont également possibles, ces cotes sont valables pour les 90 minutes réglementaires. Pourtant, ce scénario n’est pas du tout improbable puisque les États-Unis ont perdu leurs deux derniers huitièmes de finale en prolongation. Avec un seul but concédé à la 83ème minute face au Pays de Galles, les Yanks restent sur une série de 4 clean sheets consécutifs en première période alors que les Néerlandais ont inscrit 3 de leurs 5 goals en seconde période et ils auront peut-être encore quelques difficultés à ouvrir la marque avant la pause. La victoire des Pays-Bas dans les prolongations donnée à 9.25 ne peut laisser perplexe.

Finalistes en 2010 et troisièmes en 2014, les Oranje sont habitués à aller loin dans les grands tournois. Cette expérience constitue un atout dans ce huitième de finale, qui s’annonce très ouvert entre deux sélections au football porté vers l’avant. Comme les États-Unis jouent mieux -surtout offensivement- en première mi-temps et que les Pays-Bas profitent d’une seconde mi-temps ouverte, on tentera sa chance avec le pari à 4.75 donnant la victoire aux Pays-Bas avec les deux équipes qui marquent. Une option osée car Christian Pulisic s’est blessé à l’abdomen en marquant l’unique but contre l’Iran. Si leur numéro 10 est forfait ou pas complètement apte, l’animation offensive des Américains, qui est déjà à la peine avec Joshua Sargent et Tim Weah, va encore être plus fragilisée. Par contre, les Pays-Bas ont toujours marqué au moins un but lors de leurs 18 dernières sorties.

Avec Circus.be, découvrez les informations et les cotes de tous les matchs de la World Cup Qatar 2022 pour vivre pleinement l’événement !

Les pronostics cités dans l’article n’engagent pas la rédaction.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Coupe du Monde 2022

Voir plus d'articles