En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Huy Waremme Actualité de la région de Huy Waremme

Geer n’éteindra pas son éclairage public la nuit: le Collège justifie son choix

La commune de Geer a décidé de laisser l’éclairage public allumé la nuit, notamment pour des questions de sécurité.

Dans le cadre de la crise énergétique, fin septembre, les collèges communaux ont reçu de la part de leur GRD (fournisseur d’énergie) une proposition de coupure de l’éclairage public de minuit à 05 heures du matin.

Ce jeudi, la commune de Geer a décidé de ne pas procéder à une extinction de l’éclairage public. Le bourgmestre et les échevins de la commune justifient leur choix dans un communiqué : « Pour des raisons techniques, soit on procède à une extinction généralisée de 54 communes soit à une extinction par grappe de communes via les sous-stations de distribution. Ces deux solutions nécessitent l’accord de l’ensemble des communes via un consensus. Cela n’a pas été possible. »

Pas rentable

Le Collège a alors analysé l’impact de cette coupure en se renseignant auprès du fournisseur d’énergie mais aussi auprès des services d’ordre.

Après mûre réflexion, la commune estime également que l’impact financier est négligeable. « La modernisation de l’éclairage public (...) par du LED sur notre commune est quasiment terminée. Un dimming du LED (diminution d’intensité) est déjà effectif entre 20h et 6h du matin. Celui-ci perd tous ses avantages en cas de coupure générale. »

RESA a proposé une alternative à la coupure généralisée pour ne pas impacter une autre commune. Dès le 1er janvier 2023, leurs agents pourront intervenir cabine par cabine pour les équiper d’un appareillage permettant de modifier la programmation. « La non-consommation d’énergie sur trois mois s’élèverait à 4.008 €. Cependant, une intervention sur les 42 cabines présentes sur la commune de Geer a un coût, soit 8.400 € (200 € par cabine). »

Le Collège souhaite enfin s’assurer que cette réduction d’éclairage ne crée pas une atteinte à la sûreté et la commodité de passage. «   Elle se doit, de façon prudente, de vérifier la proportionnalité entre la réduction de l’éclairage et ses conséquences et l’impact des dépenses d’énergie sur le budget communal.   »

Le Collège a donc fait le choix de privilégier la sûreté publique.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Huy Waremme Actu

Voir plus d'articles