En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

L’institut de cancérologie Arsène Burny du CHU de Liège enfin ouvert

L’institut de cancérologie Arsène Burny (ICAB) du CHU de Liège a été inauguré vendredi, après huit ans de travaux.

L’institut de cancérologie Arsène Burny (ICAB) du CHU de Liège a été inauguré vendredi, après huit ans de travaux. Ce centre, dédié à la prise en charge des patients atteints d’un cancer, est présenté comme une première en Wallonie, dans le sens où il s’agit de réunir en un même lieu les soins et la recherche autour du cancer.

Plus de 70.000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année en Belgique, a relevé lors de l’inauguration le président du conseil d’administration du CHU liégeois, Philippe Boxho.

«Considéré comme une maladie chronique, position que partage l’OMS, le cancer pourrait devenir la première cause de décès en 2030 et mettre en péril les soins de santé», a embrayé la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, qui renvoie vers le baromètre belge du cancer 2021 publié en février dernier.

Une situation préoccupante sachant que le nombre de cas de cancers diagnostiqués dans le monde ne cesse d’augmenter chaque année, notamment en raison du vieillissement de la population. «En Belgique, un peu plus de 70.000 nouveaux cas de cancer sont enregistrés chaque année (soit plus de 190 nouveaux cas de cancer par jour) et une augmentation de plus de 13.000 nouveaux diagnostics supplémentaires est attendue d’ici 2030. Au niveau européen, la Belgique occupe la triste quatrième place en termes de risque de cancer», a ajouté la ministre.

La ministre Valérie Glatigny, en charge de la Recherche scientifique en Fédération Wallonie-Bruxelles, également présente à cette inauguration, a soulevé que le cancer touche un homme sur trois et une femme sur quatre avant l’âge de 75 ans.

Au CHU de Liège, on dénombre chaque année plus de 3.000 nouveaux cas, plus de 13.000 patients suivis et plus de 100.000 visites.

L’ICAB, organisé sur huit étages, entend proposer une prise en charge pluridisciplinaire du patient. Si certaines activités (radiothérapie, médecine nucléaire, imagerie oncologique) y sont installées depuis février dernier, l’hôpital de jour, le centre de bien-être Oasis et la polyclinique seront accessibles dès lundi aux niveaux -1 et 0. Le déménagement sera réalisé ce dimanche.

Afin de permettre au grand public de découvrir les installations, une journée «portes ouvertes» est organisée ce samedi, de 10h00 à 17h00.

Les laboratoires devraient rejoindre l’ICAB au cours de l’année 2023.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles