Accueil Ciné-Télé-Revue Télé

«Je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation»: Alain Chabat tend la perche à Édouard Baer, et ravit les internautes! (vidéo)

Dans son « Late avec Alain Chabat », le comédien a tenté une référence à « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre »… avec plus ou moins de succès.

Après deux semaines d’antenne, « Le Late avec Alain Chabat » s’est achevé ce vendredi 2 décembre, après la diffusion des dix épisodes enregistrés pour ce premier essai. Même si les audiences (un million de téléspectateurs en moyenne) n’étaient pas vraiment à la hauteur des attentes, TF1 s’est félicitée d’un très bon score en replay J+7, avec plus d’un demi-million de personnes de visionnages. « C’est l’équivalent de séries Netflix lorsqu’elles arrivent en France. » assure Xavier Gandon, directeur des antennes, à 20 Minutes. Reste à savoir si ce point positif vaut l’investissement, et signifiera un retour du format dans quelques mois…

de videos

Pour son avant-dernier numéro, Alain Chabat recevait Édouard Baer, venu pour parler du « Journal de Paris », la pièce qu’il joue en ce moment au théâtre Saint-Martin à Paris. L’occasion pour le comédien de faire d’une pierre deux coups, en questionnant son invité sur ce nouveau projet, tout en faisant référence à un ancien, qui le concerne tout particulièrement… « Est-ce que c’est une bonne situation ça acteur de théâtre ? » lance-t-il, face à un Édouard Baer perplexe. « Euh… Oui, c’est bien. » répond ce dernier, qui semble ne pas comprendre la perche tendue par son interlocuteur. S’ensuit un petit sketch hilarant, durant lequel Chabat s’efforce de faire comprendre à son camarade où il veut en venir, avant d’abandonner et de lui rappeler le début du fameux monologue d’Otis dans « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre ». « Vous savez, on joue énormément de films. (…) Alors si on garde en mémoire tout ce qu’on a joué, toutes les conneries qui ont été prononcées, à un moment, on ne pourrait pas avancer. » lance alors Edouard Baer, avant de lancer quelques tacles amicaux à son complice.

Sur les réseaux sociaux, les fans du film devenu culte, qui avaient bien évidemment épinglé la référence dès les premiers mots, se sont régalés face à cette séquence, publiée sur Twitter. « Le duo Baer/Chabat est irrésistible », « Chaque fois l’interview avec l’invité c’est lunaire. Édouard Baer, encore un bon client », « Ces génies », « Ce sont des pros de l’absurde. » ont noté quelques internautes.

A lire aussi

Voir toutes les news