Accueil 7Dimanche L'actualité de 7Dimanche

«Chaque fois que je regarde mon bras, je pense à elle»: de plus en plus de candidates Miss Belgique sont tatouées (vidéos)

Parmi les finalistes de Miss Belgique 2023, on dénombre au moins 7 filles tatouées. Preuve que les mentalités évoluent…
Vidéo

Les finalistes Miss Belgique 2023 achèvent aujourd’hui leur voyage avec TUI, à l’hôtel Baron Resort de Sharm-el-Sheikh, en Egypte. Parmi elles, on a noté, cette année pas moins de 7 filles qui ont des tatouages alors qu’auparavant, c’était plutôt rare. Amy Rombaut, 19 ans, de Nieuwerkerken, est un bon exemple. On lui en dénombre 7. « J’ai mon chien, un Amstaf, tatoué sur le bras mais aussi un « Always smile » (toujours sourire), deux petits tattoos faits avec ma sœur ainsi qu’une fleur sur la cuisse en hommage à mon grand-père et une autre sur la jambe pour lui aussi », explique-t-elle.

Lara Viegas, 19 ans, de Nivelles, a, elle, sa grand-mère dans la peau. « Elle s’appelait Alberte mais son surnom, c’était Babette donc j’ai fait mettre « Mamy Babette » sur l’avant-bras pour ma grand-mère paternelle, avec une rose qui était une de ses fleurs préférées. Chaque fois que je regarde mon bras, je pense à elle. C’est une manière de ne pas l’oublier ». Son prochain tattoo ? « Peut-être le mot simplicité en portugais, écrit sur la colonne ».

Pas interdit

Esmée Van Walle, 25 ans, de De Klinge, a un piercing à la narine et un tatouage d’un lion dans le haut du dos. « C’est mon signe astrologique et c’est un lotus qui lui sert de couronne ».

de videos

Enfin, sans être exhaustif, c’est sur les doigts que Sjoukje Degraeve, 25 ans, de Torhout, a fait son premier tatouage, avant d’en faire un sur le poignet. « C’est une amie qui les a dessinés », confie-t-elle. Sur le biceps, elle affiche une rose. « Parce que j’aime bien les roses, c’est tout ».

Des choix qui ne choquent pas Darline Devos, la présidente du comité Miss Belgique. « Ce n’est pas interdit par le règlement, c’est le jury qui choisit la Miss. C’est vrai qu’avant, c’était plus souvent des petits tatouages et ils deviennent de plus en plus importants au fil des ans », ajoute-t-elle. Aura-t-on une nouvelle Miss qui sera tatouée ? « Je n’en ai jamais eu mais pourquoi pas ? », conclut-elle.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en L'actualité de 7Dimanche

Voir plus d'articles