En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Verviers Sport local à Verviers

Spa Rally: le Heusytois Grégoire Munster se fâche, puis part à la faute

Les rescapés du Spa Rally 2022 ont repris la direction des spéciales ce dimanche matin, avec au programme deux passages dans Fays Show, Bruyères, Charneux, mais aussi Theux, considérée comme le juge de paix de l’épreuve !

Dès la sortie du parc fermé, l’effervescence était de mise dans le clan BMA, la Hyundai i20 N Rally2 ayant du mal à reprendre vie dans le froid du petit matin. Heureusement, Grégoire Munster évitait toute pénalité et se lançait dans les temps à l’assaut des deux premières spéciales, signant chaque fois le meilleur chrono, et revenant à 20’’4 seulement du leader Stéphane Lefebvre (Citroën) !

Le Nordiste répliquait dans l’ES13 Charneux, mais pour 0’1 seulement. Arrivait alors le premier passage dans Theux… où Munster commettait une erreur, effectuant un détour par une prairie et laissant 9’’3 dans la mésaventure ! Ce qui signifie que la Hyundai BMA attaquera la dernière boucle avec un passif de 29’’8 sur la Citroën DG Sport Compétition du champion de Belgique 2022 !

Derrière, la situation a pas mal évolué, Jos Verstappen (Citroën) finissant par partir à la faute dans Charneux, touchant un arbre et pliant sa roue arrière-droite. Le Hollandais Volant pouvait finalement poursuivre sa route, mais après avoir perdu 24 minutes ! Et dans Theux, il y allait d’une nouvelle petite erreur.

Cherain 4e, Munster 5e, Neuville 6e

Cédric De Cecco (Citroën), plus en confiance qu’hier, héritait donc de la 3è place provisoire, pointant à 3’22’’8, avec pour unique objectif d’éviter toute bêtise d’ici la fin du rallye. Le Liégeois devance au classement général Cédric Cherain (Porsche, 5’15’’4), égal à lui-même, Charles Munster (Skoda, 5’33’’4), qui poursuit son apprentissage express de la Rally2, un Thierry Neuville (BMW, 5’49’’9) qui régale le public tout en signant des chronos de toute belle facture avec la M3 E30 Gr.A ‘by Mats’, et le leader de la classe RC4, champion en Stellantis Motorsport Rally Cup Belux, Marijan Griebel (Peugeot 208 Rally4).

Dans sa catégorie, celui-ci précède désormais Niels Reynvoet (Peugeot 208 Rally4), lui aussi parti à la faute, mais avec des dommages cosmétiques uniquement, et Tom Rensonnet (Renault Clio Rally4), qui a pris l’ascendant sur Fred Caprasse (Opel Corsa Rally4).

Signalons encore l’exceptionnelle 13e place générale provisoire de Thomas Delrez (Renault Clio RS), leader en 2WD Trophy.

C’est à 12h59 que débutait l’ultime boucle de ce Spa Rally 2022, avec un dernier passage dans Fays Show, Bruyères, Charneux et bien sûr le juge de paix de Theux, où il se passe toujours quelque chose…

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Verviers Sport

Voir plus d'articles