En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Bruxelles Sport local à Bruxelles

Basket (P1) – Première victoire sous les ordres de Faycal Laït pour le Royal IV

Les Bruxellois se sont imposés avec aisance ce dimanche au Palais du Midi contre le Fresh Air. Leur nouveau coach Faycal Laït a pu faire tourner son large et jeune effectif.

Royal IV Brussels C

85

Fresh Air B

55

Choisi pour être le coach de la P1 depuis la semaine dernière, le joueur et capitaine de la TDM1 du club connaît bien les joueurs qu’il entraîne. « Je connais très bien le groupe car il est composé de gars qui viennent s’entraîner avec nous. Cela facilite la tâche. Je coache depuis quelques années au Royal IV, mais c’est la première fois que j’entraîne une équipe senior. C’est complètement différent des petits, même si cela reste une équipe jeune », commente le shooteur de 34 ans, qui recevra également l’expertise de Michael Ona Embo à l’avenir.

Michael Ona Embo comme T2

« Il y a encore quelques réglages administratifs à effectuer mais Mike sera l’assistant coach de la P1 d’ici quelques semaines. C’est un groupe assez équilibré. Notre rôle sera d’insister sur le fait que chaque élément doit jouer au service de l’équipe. Parce qu’avec nos qualités on peut clairement poser des problèmes à nos adversaires. »

Le Fresh Air, avec lui aussi un coach récemment arrivé à la tête de l’équipe, en a fait les frais ce dimanche midi. Le Royal IV s’est imposé 85-55 et menait déjà de 25 points à la pause. Preuve de la qualité et de la profondeur de l’effectif bruxellois, onze des douze joueurs présents sur la feuille de match locale ont marqué, avec un Vedran Bilos (14 points) en tête de liste niveau scoring.

« Aucune pression pour les résultats »

Désormais troisièmes au classement avec sept victoires en dix matches, les Bruxellois restent néanmoins les pieds sur terre. « Le comité ne nous a pas imposé d’objectif particulier pour le classement. Le but est d’engranger les victoires pour se sauver et on verra ensuite au fil de la saison où on en sera. Il n’y a aucune pression au niveau des résultats », commente Faycal Laït, qui apportera également sa touche personnelle. « Je suis en contact permanent avec Loïc Van Der Meiren, coach de la TDM2 et Mélanie Beckers, coach des U21. La règle est que nos joueurs jouent maximum deux matches par week-end. Pour le reste, j’aime l’agressivité en défense avec une pression tout terrain. Surtout que l’effectif est large et qu’il est composé de jeunes joueurs qui ont faim. Jouer avec une haute intensité doit être une de nos forces dans une série où il y a pas mal de joueurs avec de l’expérience. »

Les joueurs de Faycal Laït tenteront d’obtenir une troisième victoire consécutive dès samedi soir contre un RPC Anderlecht qui stagne dans le milieu du classement.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Bruxelles Sport

Voir plus d'articles