En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil hors-texte

«La fusion avec Solières? Tout est au point mort»

Huy grandit à tous les étages, c’est un fait, et voit aussi les infrastructures du Legrand devenir de plus en plus étroites avec 300 têtes blondes. « On commence à manquer de place avec le nombre d’équipes qui jouent chez nous. Aller à Solières ? Le rapprochement est vite fait, c’est vrai qu’on s’entend bien avec leur comité. D’ailleurs, notre D3 jouera là-bas ce week-end (NDLR : samedi contre Richelle) et c’est Patrick Neven, un membre de leur comité, qui cuisinera le souper d’avant-match. De là à parler d’une fusion dès la saison prochaine, pour moi ce sera encore trop tôt. Tout est au point mort et je ne veux forcer les choses pour personne. »

La synergie des jeunes n’a pas pris

À ce propos, on apprend que la synergie pour les deux écoles des jeunes, annoncée officiellement mi-avril dernier, ne s’est jamais concrétisée pour ce qui devait être une première saison de transition vers la fameuse fusion, ou du moins association. « Non, la synergie des jeunes n’a jamais pris », reprend Alain Rorive. « Le départ de José Lardot de Solières a rebattu les cartes. On y arrivera peut-être un jour, mais nous ne sommes pas là pour précipiter les choses. Par contre, peut-être qu’une de nos équipes premières jouera régulièrement à Solières la saison prochaine, mais c’est encore à discuter. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater