En ce momentCorruption au Parlement européen Accueil Sports Football Football étranger Coupe du Monde 2022

Le programme du jour à la Coupe du monde: l’Espagne et le Portugal veulent compléter les affiches des quarts

Maroc-Espagne et Portugal-Suisse vont délivrer les deux derniers tickets pour les quarts.
Vidéo

Ce mardi, on tirera le rideau sur les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Deux matches sont au programme : à 16h00 heure belge, le Maroc affrontera l’Espagne à l’Education City d’Al Rayyan et à 20h00, le Portugal sera opposé à la Suisse au stade Iconic de Lusail

Le Maroc, qui a terminé en tête du groupe des Diables rouges, a déjà atteint son premier objectif, qui consistait à décrocher une qualification pour les huitièmes. Malgré ce qu’ils ont montré lors de leurs trois matches de poule, les Lions de l’Atlas ne seront pas les favoris de ce duel face à l’Espagne, qui s’est qualifiée de justesse après avoir été virtuellement éliminée pendant trois minutes.

Après un démarrage canon face au Costa Rica où tout avait été impeccable tant offensivement que défensivement (7-0), l’Espagne a été tenue en échec par l’Allemagne (1-1) avant de s’incliner face au Japon (2-1). Pour corriger cette bévue, Luis Enrique a sûrement revu quelque chose à sa défense, avec le milieu Rodri décalé dans l’axe, qui a laissé trop de possibilités de tir aux attaquants adverses.

Le scénario de cette rencontre est assez prévisible : les Espagnols prendront la possession de balle à leur compte et les Marocains tableront sur leur excellente configuration défensive autour de leur gardien Bounou, qui joue au FC Séville. Walid Regragui possède d’autres sérieux atouts défensifs avec Achraf Hakimi, qui est né à Madrid et a été approché par la fédération espagnole alors qu’il était ado, Noussair Mazroui, Romain Saiss, Nayef Aguerd et le milieu Sofyan Amrabat.

La préface du duel entre le Portugal et la Suisse tourne autour de Cristiano Ronaldo et son possible transfert en Arabie saoudite. En difficulté ces derniers mois, la star portugaise ne convainc pas pendant ce Mondial où il n’a marqué qu’un seul but sur penalty. Malgré son énervement lors de son remplacement contre la Corée du Sud, il semble peu probable que CR7 se retrouve sur le banc. Fernando Santos a botté en touche à l’interview lundi : « Pour moi, l’affaire est terminée, résolue en interne et tout le monde est disponible. »

Côté suisse, Murat Yakin se montre très serein : « Le Portugal sera le favori. Nous abordons ce match avec la confiance puisée dans notre victoire contre la Serbie. Mes joueurs ont montré tout ce dont ils étaient capables. » En tout cas, le vainqueur sera doublement soulagé : les Suisses et les Portugais ont déjà disputé deux fois les huitièmes de finale et les ont tous perdus.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Coupe du Monde 2022

Voir plus d'articles