En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Luxembourg Sport local au Luxembourg

Le coin du tacticien : la visualisation mentale, un allié passif dans le cerveau

ACCES LECTURE GRATUIT - Voici la rubrique hebdomadaire de Pierre Salme, formateur UEFA A et entraîneur-adjoint à Namur en D2.
Décodage

Schumacker_Pierre_Salme-7 - DET

Les visualisations mentales positives servent à optimaliser la performance sportive tant pour l’entraîneur que pour le joueur. Prenons ici le cas du joueur ! La visualisation mentale, qu’est-ce que c’est ?

L’imagerie mentale en sport consiste à visualiser mentalement son sport. Explications… Je peux m’imaginer par exemple jouer au football comme si je jouais réellement en imaginant le terrain, mes coéquipiers, mes adversaires, la balle…

Ressentir les sensations dans mon corps quand je joue et voir les trajectoires de la balle, c’est donc voir en images, vivre une situation en activant ses différents sens, pour vivre l’expérience comme si elle était réelle…

En fait, tous les sportifs font déjà cela sans toujours le savoir mais pas toujours de manière adéquate. Car l’impact positif sur la performance ne sera optimal que dans certaines conditions, à savoir en visualisant des réussites, en utilisant des exercices adaptés à des moments précis et, surtout, les visualisations doivent être adaptées au niveau et au fonctionnement du sportif.

Elles nécessitent donc un entraînement spécifique.

Pourquoi l’imagerie mentale est-elle efficace ? Et pourquoi cette capacité d’imagerie, que l’on peut travailler comme on travaille la condition physique, est-elle plus développée selon le niveau du sportif ? Car le cerveau enregistre en mémoire les mouvements imaginés et enregistre donc des mouvements et des scénarios positifs qui vont avoir un impact sur la performance.

Par exemple, si vous vous imaginez précisément tirer un coup franc parfait en visualisation, le cerveau enregistre l’événement. Plus on visualise, plus le cerveau retient l’information qui peut ainsi devenir un automatisme, ce qui produit une forme de répétition sans jouer vraiment qui sera bénéfique en situation réelle ! L’imagerie est donc aussi très intéressante dans les périodes de blessure afin de garder une forme de rythme passif avant de retrouver le terrain…

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Luxembourg Sport

Voir plus d'articles