En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Sambre-Meuse Actualité de la région de Sambre-Meuse

47.000 euros de la Fondation Roi Baudouin pour le Perron de l’Ilon à Namur et Point Fusion à Philippeville

Le Fonds VINCI, géré par la Fondation Roi Baudouin, attribue un soutien financier de 269.000 € à 12 associations qui luttent contre l’exclusion. Parmi les associations récompensées, le Perron de l’Ilon à Namur et Point Fusion à Philippeville.

Cinq associations en Wallonie, six en Flandre et une à Bruxelles se sont vues récompensées de leur action favorisant l’accès au marché du travail en faveur des personnes précarisées sur le plan socio-économique. En province de Namur, deux associations ont reçu des subsides du Fonds VINCI, géré par la Fondation Roi Baudouin.

Le Perron de l’Ilon, Entreprise de Formation par le Travail, reçoit 25.000 € afin de couvrir des frais non pris en charge par les assurances quant aux dégâts qu’a subis le restaurant social. En mars dernier, le plafond du restaurant brasserie s’est effondré. Le subside interviendra donc dans l’achat de mobilier (en partie de récupération) et dans des travaux de décoration et de finition.

Le restaurant avait du fermer ses portes pendant de longs mois.
Le restaurant avait du fermer ses portes pendant de longs mois. - C.T.

Le restaurant namurois est un élément essentiel du dispositif de formation, les autres sites étant davantage orientés sur la cuisine de collectivité et les services traiteur. En tout, entre 70 et 80 stagiaires y suivent chaque année un parcours d’insertion professionnelle et de formation sur le lieu de travail, en tant que commis de cuisine et commis de salle.

Des parrainages

Outre le soutien structurel, les structures bénéficieront d’un parrainage. Au Perron de l’Ilon, la marraine du Fonds VINCI alimentera la réflexion sur la communication afin d’aider à relancer l’activité et à toucher une large clientèle.

L’ASBL Point Fusion, basée à Philippeville, recevra 22.000 € afin d’adapter sa formation en soudure et tôlerie aux nouvelles technologies. Cela permettra aux demandeurs d’emploi peu qualifiés de rester en phase avec le marché du travail. L’ASBL a déjà acquis plusieurs machines à commande numérique, mais cela ne suffit pas. Elle entend ainsi démystifier le numérique et offrir aux stagiaires un espace d’expérimentation.

L’aide du Fonds VINCI financera de nouveaux équipements (découpeuse laser, découpeuse vinyle, découpeuse à jet d’eau, etc.) afin d’aménager un espace sécurisé où les stagiaires pourront les utiliser au gré de leurs envies et de leurs projets.

Le parrainage portera surtout sur des questions de sécurité au travail et d’ergonomie.

C.T.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Sambre Meuse Actu

Voir plus d'articles