En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Mouscron Faits divers à Mouscron

La situation dérape dans un café à Comines durant un match des Diables: «Il menaçait mon frère»

Alors que les supporters des Diables rouges s’amusent dans un bar durant le match, des tensions naissent entre deux hommes. La mise au point vire à la bagarre.

Lorsqu’une bande de jeunes se retrouve à regarder un match de football dans un café, à l’occasion d’une grande compétition sportive, il n’est pas rare que la consommation d’alcool franchisse largement la norme. C’est ce qui se produit ce soir-là à Comines. Après un appel à l’aide de son frère, Ilias (27 ans), prénom d’emprunt arrive et se fait justice.

Comme le veut la tradition lors de ces moments sportifs, Loris (25 ans), prénom d’emprunt, se rend dans un café cominois pour y regarder le quart de finale de l’Euro entre la Belgique et l’Italie. Si sur la pelouse, le résultat n’apporte pas beaucoup de bonheur aux supporters, dans l’établissement, l’ambiance est de mise. Loris boit tranquillement son verre avec ses amis quand il croise Paul (emprunt) à la sortie des toilettes. Celui-ci pousse le jeune homme et le menace. Visiblement, cela dure depuis plusieurs mois.

Craignant de subir des coups de la part de Paul, Loris appelle son frère et ses amis. Le but est de dissuader Paul et de lui faire peur. En arrivant sur les lieux, Ilias et sa bande n’ont pas l’intention de frapper l’homme qui menace leur ami. Mais Ilias voit rouge directement lorsqu’il croise Paul. « Dès mon arrivée, j’ai pété les plombs, je le reconnais. Cela faisait des mois qu’il menaçait mon frère », souligne le prévenu. La victime s’en sort avec une incapacité de travail de quelques jours.

Des excuses le lendemain

Les amis d’Ilias sont également impliqués dans la bagarre. Sven (23 ans) nie toutes tentatives de coups à l’égard de Paul mais précise qu’il était présent sur les lieux « au cas où la situation dérapait. » Quant à Lucas (32 ans), il précise qu’il était là pour assurer une aide à ses amis. Il reconnaît des coups sur une autre personne. Le lendemain de la bagarre, Ilias se présente au café pour s’excuser vis-à-vis du tenancier. « Un comportement qui prouve bien que Monsieur regrette les faits », souligne le conseil de l’homme.

Les vidéos permettent de toute façon de comparer les versions des différents acteurs de cette soirée mouvementée. Ilias et ses deux amis risquent treize mois sans doute assorti d’un sursis probatoire. Loris pourrait lui être acquitté puisqu’il n’a pas porté de coups ce 2 juillet 2021. Le jugement sera prononcé le 9 janvier prochain.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Mouscron Faits divers

Voir plus d'articles