En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Sports Football Diables rouges

Georges Leekens au sujet d’Eden Hazard: «S’il se relance en club, pourquoi ne reviendrait-il pas sur sa décision?»

La planète football n’a pas tardé à réagir à l’annonce de la retraite internationale d’Eden Hazard.
Vidéo

«  Je viens d’apprendre la nouvelle, je suis très triste », répond directement Georges Leekens, contacté peu après l’annonce d’Eden Hazard, « peut-être bien le meilleur joueur belge de tous les temps » selon son ancien sélectionneur (2010-2012). Celui-ci est surtout déçu que cette retraite internationale se fasse par la petite porte. « Ce n’est pas la fin qu’on espérait pour lui, mais on doit être fier et n’avoir que du respect pour lui. Il a tout fait pour l’équipe belge. C’est un très grand joueur et un très grand être humain. Un garçon toujours très gentil, qui fait l’unanimité et qui met l’ambiance. »

« Il m’a invité à manger un hamburger »

Pourtant, on se souvient que ça avait été tendu avec l’histoire du hamburger mangé en plein match (contre la Turquie) par le Brainois, sorti quelques minutes plus tôt par Georges Leekens. Le joueur avait été suspendu pour deux rencontres. « J’ai parfois été dur avec lui mais c’était pour le piquer dans son orgueil car je savais qu’il pouvait faire encore mieux. Et c’était vrai, il l’a prouvé par la suite… Des années plus tard, on s’était recroisé et il m’avait interpellé : ‘Hé coach, on va manger un hamburger et c’est moi qui invite’. (rires) Toujours prêt à blaguer. »

de videos

Pour l’ex-sélectionneur, si Eden arrête « si tôt, c’est parce qu’il a commencé très tôt. À même pas 17 ans, il jouait déjà en Ligue 1 et il n’en avait pas 18 lors de sa première apparition chez les Diables. » Autre aspect crucial aux yeux de Georges Leekens : les critiques extérieures. « Eden est quelqu’un de très sensible, vous savez. Je suis sûr qu’il a été blessé par toutes les critiques qu’il a reçues, dont certaines étaient sévères, voire injustifiées. »

« Se relancer en club »

Maintenant, il peut donc se concentrer sur ses prestations en club. « Et consacrer plus de temps à sa famille », glisse Leekens. « Pour moi, il doit commencer par quitter le Real Madrid et trouver un club où il sera apprécié et mis dans de bonnes conditions. Cela passera peut-être par un repositionnement sur le terrain. Dans un système avec un vrai meneur de jeu, il ferait un très bon numéro 10 et sa perte d’explosivité serait moins pénalisante que sur l’aile. S’il se relance en club, pourquoi ne reviendrait-il pas sur sa décision et ne se remettrait-il pas à disposition du futur sélectionneur ? D’autres l’ont fait avant lui. Il va seulement avoir 32 ans, il pourrait encore jouer. Regardez un Luka Modric qui a 37 ans. Eden n’a pas moins de classe que lui. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo Coupe du monde 2022

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles