Accueil Ciné-Télé-Revue People

Harry et Meghan: cette «option» punitive à laquelle réfléchirait sérieusement le roi Charles III après la sortie du documentaire explosif de Netflix

Si Buckingham Palace ne devrait a priori pas réagir aux images de la série docu « Harry & Meghan », dont les trois premiers épisodes sont sortis ce jeudi, le nouveau souverain pourrait toutefois porter un coup de grâce à son cadet et sa belle-fille.

Le duc et la duchesse de Sussex ont-ils officiellement scellé leur destin et déclaré la guerre à la monarchie britannique ? Sorti ce jeudi sur Netflix, le documentaire « Harry & Meghan », supervisé par le couple lui-même, fait tellement trembler le Royaume-Uni… que le roi Charles III réfléchirait déjà à « punir » son fils et sa belle-fille, affirme un journaliste britannique. Une vengeance froide qui prendrait la forme d’un retrait définitif des derniers titres royaux des parents d’Archie et Lilibet.

de videos

Selon l’expert royal Michael Cole, le souverain considérerait sérieusement cette « option » si Harry et Meghan venaient à s’en prendre à Kate Middleton, citée dans les bandes annonces comme faisant partie de « celle qui subissent la douleur et la souffrance des femmes qui se marient dans cette institution », tandis que défilent des images de la « frénésie médiatiques » de 2007 et la couverture d’un tabloïd où elle apparaît ivre en public.

« S’ils évoquent les premiers mois de la relation de Kate et William, cela pourrait être très inconfortable pour la princesse », poursuit Jack Royston, le correspondant royal de Newsweek. Un haut fonctionnaire de Buckingham ajoute que William et Kate auraient demandé à leur personnel de surveiller de près le contenu du documentaire, dont les trois premiers épisodes reviendraient sur l’histoire d’amour de Harry et Meghan, et les trois suivants (attendus le 15 décembre) devraient porter sur leur départ de Londres. En cas de fausses allégations dévoilées, le duc et la duchesse de Cambridge pourraient publier un communiqué de presse officiel.

La presse anglaise précise également que Charles pourrait ne pas inviter Harry et Meghan à son couronnement, le 6 mai prochain à l’abbaye de Westminster.

A lire aussi

Voir toutes les news