En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil Régions Verviers Faits divers à Verviers

Lamine Fofana, le tueur de Gaetano Sedici à Verviers, décrit comme un homme gentil et serviable

Les derniers témoins de moralité ont été entendus mercredi après-midi devant la cour d’assises de Liège, dans le cadre du jugement du meurtre de Gaetano Sedici. L’enquête de moralité au sujet du principal accusé a révélé son parcours chaotique.

Lamine Fofana (25 ans) est accusé de l’assassinat de Gaetano Sedici et de deux tentatives d’assassinat commises sur Ilyas Addarsi et Sohayb Chouaa, à Verviers. Les frères Mohamed et Imad M. comparaissent aussi comme accusés après avoir commis des faits de coups et de violation de domicile.

Gaetano Sedici avait été tué d’un coup de couteau planté dans le cœur le 11 mai 2018 alors qu’il tentait d’intervenir dans une bagarre opposant deux clans, dans le quartier Prés-Javais. Ilyas Addarsi (31 ans) et Sohayb Chouaa (30 ans) avaient été touchés de coups de couteau lors de cette scène.

Gaetano Sedici est mort en s’interposant dans la bagarre.
Gaetano Sedici est mort en s’interposant dans la bagarre. - D.R.

L’enquête de moralité réalisée au sujet de Lamine Fofana a révélé qu’il est né en Côte d’Ivoire. Son père polygame a donné naissance à de nombreux enfants. Lamine Fofana est le quatrième enfant d’une famille qui en compte neuf.

L’accusé a vécu en Afrique jusqu’en 2009 avant d’arriver en Belgique. Dans son pays, il avait été enrôlé par la rébellion durant six années à cause de la crise politico-militaire. Lamine Fofana a toujours prétendu qu’il n’avait pas pris les armes lorsqu’il a été enrôlé. Il a endossé des rôles comme chauffeur de véhicule mais a bien été formé par la rébellion durant six années. Il n’a jamais vu les zones de conflits et n’est jamais parti au combat.

Lamine Fofana s’est enfui de son village avant de se réfugier en Belgique. Sa demande d’asile a été refusée et son recours a été rejeté. Un ordre de quitter le territoire a été émis à son encontre depuis 2015.

Un garçon gentil et serviable

Sur le plan de la personnalité, Lamine Fofana a été décrit comme un garçon sans problème, qui avait été accueilli dans une famille à Mons et avait brièvement travaillé comme agent de sécurité lors du Doudou de Mons. Les témoins de moralité le décrivent comme un garçon gentil et serviable.

Les témoins n’ont pas fait état de problèmes ou de disputes.

Des témoins amenés de force

Aucune enquête de moralité n’a été effectuée au sujet des frères Mohamed et Imad M., qui ne sont pas concernés par les accusations liées à un homicide.

Au cours de la journée de mercredi, plusieurs témoins ont été amenés de force pour témoigner devant le jury. Ces témoins n’avaient pas répondu à leurs convocations. Ils ont fait l’objet d’un mandat d’amener décerné par le président de la cour d’assises.

Jeudi, le jury entendra les premières plaidoiries des avocats des parties civiles.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Verviers Faits divers

Voir plus d'articles