En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Cambriolage et vandalisme sur le site de la piscine Flow à Anderlecht: «Ça nous rend triste et sans voix»

La piscine temporaire installée le long du canal à Anderlecht a été vandalisée. Le collectif Pool is Cool déplore ces actes, mettant en l’air tout son travail.
Photos

Cela fait deux étés que la piscine en plein air Flow s’est installée le long du canal à Anderlecht. Depuis des nombreuses années, l’ASBL Pool is Cool se bat pour qu’à Bruxelles, les baignades soient réintroduites. Ce projet est l’une de ses initiatives. Si les lieux accueillent les nageurs à bras ouverts l’été, après la mi-septembre, le site se met en pause.

Le portail endommagé.
Le portail endommagé. - Pool is Cool

C’est durant cette pause hivernale que, récemment, des individus ont fait irruption sur le site dans l’unique but de vandaliser les lieux.

Groß-(IMG_5496)2
Pool is Cool

En été, Flow est placé sous surveillance 24h/24 et 7j/7 mais, pour l’ASBL, cette mesure n’est pas possible tout au long de l’année. Résultat : des cambriolages violents se sont déroulés à plusieurs reprises ces deux dernières semaines.

Les dégâts

« Certains de nos conteneurs ont été ouverts avec force et des outils et machines essentiels ont été volés ou délibérément endommagés », déplore Pool is Cool. « Bien que la zone de baignade soit encore intacte et la structure autour de la piscine très solide (merci à notre partenaire Decoratelier !), nous avons constaté de nombreux dégâts au niveau de la clôture et du portail, sur les portes et dans la petite cuisine. »

Groß-(IMG_4200)2
Pool is Cool

Photos à l’appui, l’ASBL déplore également le professionnalisme de ces vols. « La qualité du vol exécuté par des professionnels et le manque de respect décevant du lieu et de notre travail nous rendent tristes et sans voix. »

Groß-(IMG_4132)2
Pool is Cool

L’année dernière déjà, la piscine Flow avait subi quelques cas de vandalisme mais dans d’autres proportions que ceux-ci, difficilement réparables. En attendant, l’ASBL devra trouver des alternatives pour contrer ce problème et « ressusciter Flow 2023 ». Le collectif a déjà annoncé que l’une de ses nouvelles installations, le sauna, devra encore attendra un petit peu, à cause de ces dégradations.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles