En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Sports Hockey

Hockey: solide entrée en matière des Indoor Red Lions à l’Euro

Les Belges ont partagé l’enjeu avec les champions du monde allemands lors de leur premier duel de la compétition. Un résultat convaincant mais une prestation qui offre, surtout, de magnifiques perspectives pour la suite du tournoi.

Les Lions n’ont pas loupé leur entrée en matière dans ce Championnat d’Europe. Ils ont livré une très prestation de haut vol face à l’équipe locale, surprise par l’enthousiasme mais surtout par le jeu mis en place par les protégés de Maxime Bergez, impressionnants de maturité et de maîtrise durant une grande partie de la rencontre. Ils ont, ensuite, dû céder face à la pression allemande quand leurs adversaires ont retiré leur gardien, à l’entame du dernier quart-temps, quand le score était largement à l’avantage de la Belgique.

En première période, les Red Lions jouaient juste et bien. Appliqués et bien en place défensivement mais surtout terriblement efficaces lors de leurs reconversions offensives, ils menaient avec 3 buts d’avance à la pause (1-4) grâce à Gaëtan Dykmans (5e) et Philippe Simar, auteur d’un triplé (11e, 12e et 20e). Mais après un 3e quart équilibré, la Mannshaft passait à la vitesse supérieure en choisissant d’évoluer avec 6 joueurs de champ. Un choix payant puisqu’elle parvenait finalement à arracher le partage en inscrivant 3 buts en moins de 7 minutes (4-4).

« Nous savions évidemment que ce serait très compliqué durant les 10 dernières minutes », reconnaissait Max Bergez, le coach belge, au coup de sifflet final. « Ils ont sorti leur gardien très tôt, ce qui signifie qu’ils étaient conscients qu’ils éprouveraient certaines difficultés à recoller au score. Il y a évidemment un peu de frustration mais nous aurions signé pour un tel résultat au moment d’entamer notre tournoi. Mais d’un autre côté, je suis content car cela nous permet de redescendre rapidement les pieds sur terre avant notre prochain match de l’après-midi face à l’Autriche. L’essentiel pour moi était d’afficher cette identité dont nous avons tant parlé ces dernières semaines. Et ce, dès notre première rencontre. Nous n’avons jamais eu, en Belgique, une identité très indoor jusque-là, particulièrement défensivement ou en termes de rigueur. Mais nous avons réussi à mettre en place une structure solide en conservant un peu de folie et beaucoup de poids dans notre jeu. Maintenant, nous devrons maintenir ce niveau lors de notre prochain duel. »

Une équipe bien plus homogène que par le passe

Un sentiment partagé par Philippe Simar, auteur d’un triplé et très inspiré face aux Allemands. « Je ne sais pas si nos adversaires nous ont pris de haut. Mais cela aurait pu être le cas puisque nous avions tout de même encaissé un solide 12-1 en ouverture de la Coupe du monde, à Berlin, il y a 2 ans. Mais de notre côté, nous avons joué différemment avec un groupe bien plus homogène. Ils ne s’attendaient certainement pas à affronter une équipe aussi bien préparée. Nous avons bien tenu le coup à 6 contre 5 durant les 10 dernières minutes. Il n’y a donc aucun regret à afficher après cette rencontre. Nous avons confirmé nos ambitions et nous avons peut-être joué mieux que l’on pensait pouvoir le faire dans cet Euro. C’est extrêmement positif pour la suite de ce tournoi. »

À 18h15, les Indoor Red Lions disputeront leur seconde rencontre du jour face aux Autrichiens qui n’ont pas laissé la moindre chance aux Suisses lors de leur entrée en matière (9-5). Une rencontre que les Belges veulent utiliser pour poursuivre leur montée en puissance et qui pourrait leur permettre de se retrouver en bonne position après le premier jour de compétition avant de disputer leurs 3 prochains duels face aux Pays-Bas (vendredi), à la République tchèque et à la Suisse (samedi). L’ambition d’un podium semble en tous les cas bien réaliste à condition de poursuivre de la sorte et d’augmenter encore le curseur de l’exigence dans les différents secteurs du jeu.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Hockey

Voir plus d'articles