En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Le gouvernement bruxellois donne son feu vert au Plan de «gender mainstreaming» et d’égalité entre les femmes et les hommes

Soutenu par le secteur associatif, ce Plan propose 69 actions transversales concrètes pour assurer une meilleure égalité entre les femmes et les hommes dans les politiques publiques, a annoncé la secrétaire d’Etat Nawal Ben Hamou (PS).

Le gouvernement bruxellois a définitivement adopté jeudi le Plan bruxellois de gender mainstreaming et d’égalité entre les femmes et les hommes. Depuis 2012, le gouvernement bruxellois est tenu d’intégrer une attention pour la dimension de genre dans l’ensemble de ses politiques.

«Force est de constater qu’aujourd’hui encore, cette dimension n’est pas suffisamment prise en compte dans les politiques qui ont pourtant un impact sur la vie quotidienne des Bruxelloises et des Bruxellois, que ce soit en termes de logement, d’urbanisme, de mobilité, d’emploi, d’inclusion numérique? des inégalités femmes-hommes sont encore observées et nécessitent un travail transversal», a commenté la secrétaire d’Etat, à l’issue de la réunion du gouvernement régional.

Les 69 actions concrètes de ce Plan visent à améliorer la prise en compte de la dimension du genre dans toutes les politiques régionales tant lors de leur élaboration, de leur mise en œuvre que de leur évaluation.

Des questions centrales

Ainsi, l’égalité de genres sera désormais centrale à chacune des étapes, de la programmation aux travaux en matière de développement urbain. Le Plan engage le gouvernement bruxellois à rendre plus efficace la lutte contre le sexisme, le racisme et le harcèlement au sein de la fonction publique régionale; à augmenter la proportion des femmes dans les métiers de terrain de Bruxelles Propreté dans l’espace public; à poursuivre les actions du Plan d’Appropriation Numérique en faveur d’une meilleure représentation des femmes dans les métiers des TIC et à assurer la prise en compte des besoins spécifiques des femmes dans tous les projets immobiliers publics.

Il s’agira aussi d’Intégrer la dimension de genre dans la réforme du Règlement régional d’urbanisme (RRU) ou encore de mettre en œuvre un plan d’action soutenant et promouvant l’entrepreneuriat féminin, pour ne citer que ces actions.

Sollicitation d’une asbl

L’Association Sans But Lucratif Nesma Consulting, spécialisée dans la question du gender mainstreaming, a été désignée par equal.brussels pour accompagner le gouvernement et les administrations bruxelloises dans la définition des objectifs et des actions du Plan : des groupes de travail thématiques, composés des correspondant(e)s de genre, ont été organisés durant plusieurs mois. Les avis du Conseil bruxellois à l’Égalité entre les femmes et les hommes, du Conseil consultatif de la personne handicapée et de Brupartners ont été sollicités et leurs recommandations ont été intégrées dans le plan.

Ce dernier couvre toutes les compétences concernées de la Région : l’égalité des chances, le logement, la mobilité, l’urbanisme et l’aménagement du territoire, l’emploi, la fonction publique, la participation citoyenne, la digitalisation, le tourisme et les relations internationales.

Chaque mesure du Plan est planifiée, budgétée et prévoit des indicateurs de suivi. Il fera l’objet d’un monitoring régulier par le cabinet de la Secrétaire d’Etat à l’Égalité des chances et equal.brussels. L’évaluation finale sera, elle, réalisée par un prestataire externe afin d’"assurer un processus d’évaluation solide et neutre».

Cette dernière évaluation ainsi que la mise en œuvre concrète du Plan seront présentées au Parlement bruxellois.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles