Accueil Consomalin Conso

Terrible désillusion pour Nicole après avoir réservé ses vacances en Toscane: une mauvaise surprise l’attendait sur place, «nous ne comprenons pas pourquoi…»

Nicole a eu une bien mauvaise surprise en arrivant en Toscane après avoir réservé son séjour en ligne via un site spécialisé dans la location de vacances.

L’été dernier, Nicole, de Bilzen, était heureuse de réserver ses vacances en Toscane, en Italie. Pour ce faire, elle s’est rendue sur le site Vrbo. Malheureusement, une bien mauvaise surprise l’attendait une fois arrivée sur place. La sexagénaire explique en effet que la route qui la menait à sa location était impraticable en voiture. Elle devait dès lors parcourir les quasis 2 derniers kilomètres… à pied.

de videos

Elle déplore la situation auprès de HBVL  : « Vrbo m’a proposé de réserver un nouveau séjour par le biais du site. Elle rembourserait alors la première réservation. Nous l’avons fait, mais au départ, on ne nous a rien remboursés. Après de nombreux échanges, nous avons obtenu un remboursement d’une semaine de la part du propriétaire. Vrbo rembourserait 300 euros. Mais même cela ne s’est pas encore produit. Nous ne comprenons pas pourquoi on ne nous a pas tout remboursés ».

Interpellé par nos confrères flamands, Vrbo répond. Un porte-parole du site explique que la procédure d’annulation de Nicole n’était pas la bonne. La Belge l’a fait par téléphone, et non via internet. « De toute façon, la politique d’annulation du propriétaire indiquait que la réservation n’était pas remboursable (…) La maison est légitimement louée. L’hôte a d’abord refusé un remboursement. Finalement, il a accepté de rembourser votre lecteur pour la première semaine, pour un montant de 700 euros ».

Nicole a dès lors récupéré 1.000 euros sur les 2.700 euros qu’elle a dépensés. Une maigre consolation…

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Conso

Voir plus d'articles