En ce momentCorruption au Parlement européen Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Logement social à Bruxelles: plus de 60% d’augmentation des subsides aux projets de cohésion sociale

Le gouvernement bruxellois a décidé jeudi d’indexer de 5% les subsides accordés aux projets de cohésion sociale (PCS) dans le domaine du logement social pour l’année 2022. Ceux-ci bénéficieront tous d’une importante augmentation des subsides en 2023.

Depuis 1999, la Région octroie des subventions à la Société du Logement de la Région Bruxelloise (SLRB) afin de couvrir les frais de fonctionnement des projets de cohésion sociale (PCS). Ceux-ci - 32 projets implantés sur 32 sites de logements sociaux - sont le fruit d’une collaboration entre la SLRB et des partenaires locaux (ASBL, Société Immobilière de Service Public-SISP, ou commune).

Concrètement, les PCS ont pour mission de renforcer le lien social, la lutte contre l’isolement et la participation citoyenne, mais aussi d’organiser des actions spécifiques sur et autour de la thématique du logement, l’amélioration du cadre de vie en menant des actions de sensibilisation aux abords et sur les sites de logements sociaux.

Réaction de la secrétaire d’Etat

«L’importante inflation des prix a notamment pour conséquence de diminuer les moyens réellement disponibles permettant de financer les projets des PCS. Afin de faire face à l’inflation et à l’indexation des salaires, les PCS ont sollicité l’obtention d’un subside complémentaire en 2022», a expliqué Nawal Ben Hamou (PS), la secrétaire d’Etat au Logement, dans un communiqué.

Selon celle-ci, il a été décidé d’octroyer une enveloppe de 144.000 euros correspondant à 5% du montant du subside initial, ce qui leur permettra de couvrir les frais de fonctionnement (salaires, cotisations sociales et patronales) des partenaires locaux engagés dans ces projets.

L’année prochaine

Pour 2023, le gouvernement bruxellois a proposé d’augmenter la subvention des PCS pour qu’ils atteignent tous un montant de 135.000 euros pour leur permettre d’amplifier leurs actions et d’engager un deuxième ETP. Il est également prévu d’indexer les nouvelles dotations.

Justification avancée: beaucoup de PCS éprouvent des difficultés à appliquer l’indexation des salaires pour leurs employés ou les barèmes d’ancienneté (en fonction des conventions collectives de travail). Par ailleurs, tous les PCS ne sont pas logés à la même enseigne, le financement d’un PCS variant entre 74.000 (la majorité des cas) et 122.000 euros.

En 2022, la SLRB disposait d’un budget global de près de 3 millions d(euros pour financer les 32 projets de cohésion sociale en Région bruxelloise. Ce double renfort financier régional leur permettra désormais de bénéficier d’un budget global de près de 4, 7 millions d’euros.

«Augmenter significativement les budgets consacrés aux PCS est non seulement nécessaire pour répondre au réel besoin constaté sur le terrain depuis de nombreuses années mais nous permet aussi de renforcer l’accompagnement social des ménages bruxellois les plus précarisés», a commenté Nawal Ben Hamou.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles