En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Centre Actualité de la région du Centre

Cour de cassation: Un des meurtriers de Jacques Hermail incendié à La Louvière sera rejugé à Liège

Jymmi Durieux, condamné à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Hainaut pour un meurtre, sera finalement rejugé par la cour d’assises de Liège.

Me Ricardo Bruno, l’avocat de Jymmi Durieux a convaincu la cour de cassation de casser partiellement l’arrêt prononcé en juin dernier par la cour d’assises du Hainaut, au motif que la culpabilité de son client n’était pas assez motivée.

Jymmi Durieux avait été inculpé par le juge d’instruction de non-assistance à personne en danger, alors que deux autres hommes, Michaël Liégeois et Gérard Dujardin, avaient été inculpés du meurtre de Jacques Hermail, tué par le feu chez lui à La Louvière, le 1er février 2020. Toutefois, la chambre des mises en accusation avait renvoyé les trois hommes devant les assises pour répondre d’un meurtre.

Un homme incendié

Le 1er février 2020, du liquide inflammable avait été versé sur Jacques Hermail et le feu a été allumé. L’homme est mort dans l’ambulance de ses brûlures.

Ce jour-là, Michaël et Gérard buvaient dans le centre de La Louvière quand ils ont croisé Jacques Hermail et Jymmi Durieux. Le premier hébergeait le second afin de lui permettre de voir sa fille, dont il s’était séparé de la maman.

Jacques Hermail
Jacques Hermail - D.R.

En fin d’après-midi, les quatre hommes se sont retrouvés dans l’appartement de Jacques, à la rue des Carrelages, où une dispute a éclaté. Gérard a porté des coups à Jacques, imité par Michaël. Les coups ont provoqué des lésions crâniennes.

Michaël a ensuite déversé du pétrole lampant sur la tête de la victime et il a bouté le feu. Vers 21h00, les trois hommes sont ensuite partis manger des frites, dans un snack situé à moins d’un kilomètre de là. Ils ont abandonné Jacques chez lui.

Les faits se sont produits au domicile de la victime, rue des Carrelages à La Louvière.
Les faits se sont produits au domicile de la victime, rue des Carrelages à La Louvière. - D.R.

Jymmi Durieux est revenu vers 22h30 et il a appelé les secours. Jacques Hermail est décédé dans l’ambulance à 23h45.

Dans leur verdict, les jurés ont retenu l’extrême gravité des faits, commis chez la victime, mais surtout l’agonie de la victime, qui a souffert durant une heure trente de ses blessures. Les douleurs ont été évaluées à dix, sur une échelle de un à dix, par le médecin légiste.

Les jurés ont estimé que les trois accusés étaient coupables de meurtre sans retenir de circonstances atténuantes. Michaël Liégeois, qui a frappé la victime avant de déverser du pétrole lampant sur sa tête et son corps et a ensuite ouvert le feu, a été condamné à une peine de 30 années de réclusion criminelle. Gérard Dujardin, qui a passé une grande partie de la journée à boire avec Michaël, et qui a porté les premiers coups à Jacques Hermail, a lui été condamné à une peine de 20 années de réclusion criminelle. Enfin, Jymmi Durieux, qui était hébergé par la victime et qui est revenu sur la scène de crime pour appeler les secours,a lui été condamné à une peine de 25 années de réclusion criminelle.

Me Ricardo Bruno
Me Ricardo Bruno - belga

Jugement pas suffisamment motivé pour Jymmi

« La cour a entendu mon argumentation, estimant que l’arrêt de la cour d’assises n’était pas suffisamment motivé. La simple passivité de mon client dans cette affaire ne suffit pas. L’arrêt ne laisse pas apparaître, à suffisance, l’implication de mon client dans la scène de meurtre », a déclaré Me Bruno, spécialisé dans les recours en cassation.

Le procès devrait avoir lieu lors du premier semestre de l’année 2023 dans la cité ardente. Les deux autres protagonistes, condamnés à 30 et 20 ans de réclusion, ne seront pas rejugés.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Centre Actu

Voir plus d'articles