En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Sports Football Football étranger Coupe du Monde 2022

Kyle Walker, l’arme pour stopper Kylian Mbappé? «S’il y a bien quelqu’un capable d’arrêter le Français, c’est lui»

Pour l’ancien défenseur de Chelsea John Terry, Kyle Walker est tout à fait capable de stopper l’actuel meilleur buteur de la Coupe du monde.

« Il y aura du respect, mais ça va être la guerre », a prévenu l’ancien international anglais John Terry pour l’AFP vendredi avant le quart de finale France – Angleterre samedi (20h) au Mondial 2022, assurant que « s’il y a bien quelqu’un capable de stopper Kylian Mbappé, c’est Kyle Walker ».

En quoi consiste le plan anglais pour stopper Kylian Mbappé ? Est-ce seulement possible de stopper Mbappé ?

C’est possible. Et s’il y a bien quelqu’un capable de stopper Mbappé, c’est Kyle Walker. Il l’a déjà affronté avec Manchester City contre le Paris SG, ils se connaissent très bien. En vitesse pure, Kyle Walker est sans doute le joueur le plus rapide de Premier League. Défensivement, il est aussi très fort. C’est bon pour nous de l’avoir à ce poste, complètement remis. Ma seule inquiétude, c’est que l’on focalise notre attention sur ce duel, Walker – Mbappé, quand à côté, tu as (Olivier) Giroud, une grosse menace, (Antoine) Griezmann et les autres… Il va y avoir plusieurs duels clés, je pense : Mbappé – Walker, Maguire – Giroud… Mbappé, c’est une sérieuse menace, c’est l’un des meilleurs joueurs du monde, clairement. Mais il y a aussi d’autres forces dans leur équipe. Ma seule inquiétude c’est celle-là : qu’on se focalise trop sur Mbappé.

La défense anglaise vous inquiétait-elle avant le début du tournoi ?

Je n’étais pas inquiet, non. Ma seule inquiétude, c’était que Harry Maguire ne jouait pas beaucoup… Mais Harry (Maguire) a répondu à toutes les attentes, John Stones a été bien présent aussi… J’espère que cela va continuer. Et Kyle Walker a hâte de relever ce challenge contre Mbappé. Il l’a dit, il a envie de jouer contre les meilleurs joueurs du monde, de se tester. Est-ce que ça peut bien se passer ? Oui. Est-ce que ça peut mal se finir et te servir de leçon ? Oui. Et même s’il perd cette bataille, Kyle Walker en sortira meilleur. De toutes façons, il ne sera pas seul : si tout le monde apporte sa pierre à l’édifice et aide Kyle Walker dans cette tâche, ça pourrait être son jour.

Peut-on réellement parler de rivalité France – Angleterre ?

Oui, il y a une rivalité. La dernière fois, c’était à l’Euro-2004, la France avait fini première du groupe et nous derrière… Oui, c’est un match spécial. Les joueurs se connaissent, ils s’affrontent durant la saison en Europe, voire même en Premier League… Il y aura du respect, mais ça va être la guerre. Avant le début du tournoi, il y avait le Brésil, l’Angleterre et la France au top. Le Brésil va arriver de l’autre côté du tableau, et l’équipe qui gagnera ce quart de finale jouera contre le Brésil en finale, je pense. Donc c’est un gros match. Quand tu regardes sur qui on peut tomber en demies, le Portugal, oui, d’accord… Mais on peut battre n’importe qui.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Coupe du Monde 2022

Voir plus d'articles