En ce momentConflit social chez DelhaizeA la rédac Accueil Régions Bruxelles Actualité de la région de Bruxelles

Woluwe-Saint-Pierre montre son soutien au peuple irannien: une sculpture dédiée à Mahsa Amini bientôt exposée

Une sculpture dédiée à Mahsa Amini, l’Iranienne d’origine kurde décédée après avoir été arrêtée par la police des moeurs iranienne, sera bientôt installée sur le territoire de la commune bruxelloise de Woluwe-Saint-Pierre.

Mahsa Amini est devenue un véritable symbole : l’Iranienne d’origine kurde est décédée après avoir été arrêtée par la police des moeurs iranienne. Aujourd’hui, la commune de Woluwe-Saint-Pierre montre sa solidarité avec le peuple irannien.

L’oeuvre, en cours de réalisation par la sculptrice bruxelloise Laurence Remacle, est due à l’initiative d’un groupe de citoyens, certains issus de la communauté iranienne, qui a proposé de l’offrir à la commune, indique celle-ci dans un communiqué. En répondant à cette proposition, le Collège communal entend marquer sa volonté de montrer sa profonde solidarité avec le peuple iranien et son attachement à la défense des droits des femmes iraniennes, et, plus généralement, à celle des droits humains et des libertés et droits fondamentaux des femmes.

La statue, haute de deux mètres, sera installée dans l’espace public sanpétrusien en mars 2023, en un lieu encore à déterminer. La pièce maîtresse de cette œuvre, d’une hauteur de deux mètres, se compose d’une tête de femme, dont le cou allongé marque un port de tête accentué, «symbolisant la fierté et la détermination», précise le communiqué. La tête trône sur un socle en béton. A côté de ce dernier, un autre cadre vide symbolise les autres entraves auxquelles sont soumises les femmes.

Notre sélection vidéo
Donnez votre avis sur le nouveau format de votre journal papier Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Bruxelles Actu

Voir plus d'articles