En ce momentConflit social chez DelhaizeVoléCorruption au Parlement européen Accueil Actualités Faits divers Faits divers en Belgique

Grave accident ce dimanche matin à Ypres: un jeune homme de 24 ans se retrouve coincé dans son véhicule pendant 1h30 sous -5 degrés, après s’être écrasé dans la remorque d’un camion

Un grave accident de la route s’est produit ce dimanche matin à Ypres. La victime, un jeune homme de 24 ans, est restée bloquée 1h30 dans l’épave du véhicule, sous des températures extrêmement froides.
Photos

Un homme âgé d’une vingtaine d’années a été victime d’un terrible accident ce dimanche matin à Ypres, en Flandre. Selon les informations du Nieuwsblad, l’automobiliste, qui roulait à bord d’une Renault Modus, a dévidé de sa trajectoire et s’est retrouvée dans l’arrière de la remorque d’un camion qui était garé le long de la chaussée.

Le conducteur s’est complètement écrasé contre un chariot élévateur qui se trouvait à l’arrière du camion. Les images du crash font très froid dans le dos.

L’automobiliste est resté piégé dans l’épave durant 1h30. « Le conducteur a été sérieusement coincé pendant une heure et demie. Il était tombé en position foetale et était assis les pieds et les genoux serrés à la hauteur du tableau de bord. Il a fallu prendre le temps nécessaire et procéder étape par étape pour éviter des blessures supplémentaires », explique Dirk Vandekerckhove, capitaine des pompiers du Westhoek, à nos confrères.

La victime est restée bloquée dans le véhicule très longtemps, alors qu’il faisait extrêmement froid dehors. « Moins cinq degrés et un refroidissement éolien de moins onze. Pendant l’intervention, nous avons essayé de le couvrir le plus possible et de le garder au chaud. Au final, tout s’est bien passé », ajoute Vandekerckhove.

La victime est un jeune homme de 24 ans. Il a été transporté à l’hôpital Jan Yperman, où il a dû subir une intervention chirurgicale d’urgence. Ses blessures sont graves mais selon la zone de police Arro Ieper, sont été est stable pour l’instant. « Pour le même prix, aucun chariot élévateur n’aurait été sur le camion, la voiture aurait glissé sous la remorque et cela aurait pu être une tout autre histoire. Le chariot a empêché cela et a évité un plus gros choc », ajoute encore Dirk Vandekerckhove.

Notre sélection vidéo
Donnez votre avis sur le nouveau format de votre journal papier Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Faits divers en Belgique

Voir plus d'articles