En ce momentDerby wallonCorruption au Parlement européenMeurtre chez les millionnairesPhotovoltaïque : attention !A la rédac Accueil Actualités France

«Écœuré», «scandaleux»...: situation révoltante pour Jérémy dans «Les 12 coups de midi»: «Ce n’est vraiment pas une émission où on aurait pensé vivre ça...»

Jérémy, handicapé moteur, a été refusé sur le plateau des « 12 Coups de midi » à cause de son fauteuil roulant.

C’était un moment qu’il avait tellement attendu. Le 14 novembre dernier, Jérémy Fradin et son papa prennent la direction des plateaux de tournage de TF1 pour assister à l’enregistrement de l’émission « Les 12 coups de midi ». En plus d’être fans de l’émission, les deux hommes allaient soutenir leur soeur qui participait au jeu de midi de Jean-Luc Reichmann, comme le relate La Voix du Nord.

de videos

L’expérience rêvée n’a cependant jamais eu lieu. Les mots qu’il reste pour qualifier cette journée sont «Écœurée», «scandaleux», «révoltant». Car handicapé moteur, Jérémy (20 ans) a subi ce qu’il qualifie d’injustice. « Toute la famille suit l’émission quasiment tous les jours depuis des années », raconte la sœur de Jérémy.

L’occasion était donc parfaite. François et Jérémy prévoient d’assister au tournage de deux émissions. Au moment de pénétrer sur le plateau avec le fauteuil roulant de Jérémy, le père et son fils se voient cependant refuser l’accès. «On leur a expliqué qu’il n’y avait pas d’endroit pour installer le fauteuil et qu’ils ne pourraient pas rentrer», raconte Franckie, la maman de Jérémy, absente ce jour-là. «Ils sont tombés sur une personne qui ne voulait rien entendre quand on lui disait que Jérémy était en capacité de marcher et que mon mari, pompier, pouvait être là en cas d’urgence», raconte la mère de famille.

Jérémy et son père sont conduits dans les loges où ils retrouvent Fanny, «je les ai vus arriver avec les yeux rouges et en colère. Ils m’ont tout expliqué et j’étais prête à ne pas aller tourner l’émission». Finalement, une personne de la production, voyant que Jérémy peut se déplacer sans son fauteuil, parvient à faire entrer le père et son fils sur le plateau pour l’émission où Fanny est candidate.

«On ne devrait plus vivre ça en 2022»

Mais le mal est fait. «On ne devrait plus être confronté à ce genre de situation en 2022, explique, Franckie, les yeux pleins de larmes de colère. C’est symbolique d’un manque de prise en compte des personnes handicapées en France même s’il existe des lois pour éviter ça.» «Ce n’est vraiment pas une émission où on aurait pensé vivre ça, elle prône une tolérance que nous n’avons pas vue», ajoute Fanny.

La production a présenté ses excuses à la famille par téléphone, expliquant que «lorsque le plateau a été refait en 2020, aucune place pour les fauteuils roulants n’a été prévue». Une erreur qu’elle a promis de réparer.

Donnez votre avis sur le nouveau format de votre journal papier Sudinfo A ne pas rater

Aussi en France

Voir plus d'articles