En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Scandales politiques: la population fera les comptes

Liège n’avait pas besoin de ça. Le PS, encore moins.
Edito

Mais avoir deux personnalités politiques de tout premier plan dans les scandales des parlements wallon et européen qui sont socialistes et liégeois, soit Jean-Claude Marcourt et Marc Tarabella, n’aide pas à empêcher la population de penser qu’au final, ce sont « toujours les mêmes » qui sont mouillés. Ne faisons toutefois pas de raccourci : les deux affaires dont nous parlons ici ne sont en rien liées et ne sont d’ailleurs en rien comparables, ni du même ordre de grandeur.

de videos

Par contre, ce qui est certain, c’est que le message envoyé est désastreux. Et que l’on ne peut empêcher la population de faire les comptes. Ces dernières années et sans être exhaustif, il y a eu la Carolo, Publifin à Liège, le Samu social à Bruxelles, Nethys à Liège de nouveau, Mathot à Liège encore. Vous avouerez que cela fait beaucoup. Et qu’à la fin, « trop is te veel ».

Plus que jamais dans ces temps difficiles où chaque euro compte dans les ménages, la probité des représentants élus par le peuple doit être de rigueur. C’est plus qu’une exigence morale, c’est une obligation. Mais y arrivera-t-on seulement un jour ? Quand les excès d’une poignée cesseront-il de jeter l’opprobre sur tous les « politiques » dont la très large majorité travaille assidûment ? « J’en ai marre des parvenus », phrase choc d’un Elio Di Rupo très remonté date d’il y 17 ans déjà. Puis, il y a cinq ans, nous avons eu « un mandat public, ce n’est pas un Win for Life » de Paul Magnette. Mais pour quels résultats, au final ?

En attendant, les populistes de tous bords se frottent les mains. Il faut dire que ces comportements les y aident bien.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles