En ce momentConflit social chez DelhaizeVoléCorruption au Parlement européen Accueil Régions Charleroi Actualité de la région de Charleroi

Ruée dans les Intermarchés by Mestdagh de la région carolo: le déstockage de -50 % et la nouveauté attirent le client

La bascule est accomplie. Depuis ce 4 janvier, les 86 supermarchés du groupe Mestdagh battent pavillon «Intermarché by Mestdagh».

intermarché centre commercial parenthèse gosselies (2)

Le transfert devait s’opérer entre le 1er et le 4 janvier. Et c’est là mission accomplie. « Globalement, tout s’est bien passé », assure Thierry Bouckaert, en charge de la communication Intermarché & Mestdagh.

intermarché centre commercial parenthèse gosselies (4)

Dans la région de Charleroi, 20 magasins étaient concernés. Situé rue de Philippeville, le supermarché de Couillet a enfilé, ce mercredi, le maillot du groupement des Mousquetaires. Nouvelles habitudes à prendre, nouvelles procédures à mettre en œuvre, nouveau décor à assimiler, nouvelles caisses, nouvelle tenue vestimentaire… le tout à intégrer sur le mode fissa. Sans perdre le souffle, après un mois de décembre très chargé, fêtes de fin d’année oblige. Là encore le défi est relevé. Le personnel a fait face malgré un nombre limité de caisses opérationnelles – toutes n’ont pas encore opéré leur mutation dans l’univers Intermarché, mais c’est une affaire de quelques jours –, et malgré le rush. Les clients sont venus nombreux, très nombreux.

Deux phénomènes se sont ici superposés : l’attrait, la curiosité pour la nouveauté et le déstockage des produits estampillés Carrefour. Ils étaient bradés à – 50 %. Ce qui attire forcément les foules, surtout par les temps qui courent. Résultat : les files se sont formées aux 3 caisses qui étaient opérationnelles. « J’ai failli perdre patience tellement c’était long. Avec des enfants, ce n’est pas facile. Je reviendrai, mais certainement pas dans les prochains jours », nous déclarait Hélène, de Dampremy. Michel, de Marcinelle, est resté aux portes du supermarché, laissant son épouse aller « magasiner » seule. « Je suis ému. J’avais mes habitudes ici. J’y venais déjà avec ma mère… ». Éric, un Français débarqué à Charleroi voici une trentaine d’années, n’a pas perdu son humour : « Moi, je m’y ferai. Mais pour mes animaux, cela risque d’être plus compliqué. Je n’ai pas trouvé les mêmes marques et ils sont difficiles ». Éric a aussi la fibre sociale. « J’espère que le personnel du magasin restera en place et qu’il ne fera pas les frais de ce changement d’enseigne. C’est ça le plus important… »

À Mont-sur-Marchienne aussi

Même topo à Mont-sur-Marchienne. Là aussi, l’Intermarché by Mestdagh a enregistré un pic de fréquentation. Catherine, une cliente fidèle du magasin, a cheminé une petite « heure » pour arriver à la caisse. « Heureusement, les gens sont restés calmes ». Ce qu’elle a pensé de ce premier tour de piste ? « Cela va demander un peu de temps pour trouver ses nouveaux repères. J’avais l’habitude d’acheter certains produits que je n’ai plus retrouvés. Mais, manifestement, de nouvelles références sont attendues. Tous les rayons n’ont pas encore fait le plein de marchandises ». Venu faire ses courses à la mi-journée, Krishna a, lui aussi, été surpris de l’affluence dans son magasin préféré. Pour aider les clients à patienter, l’eau et la galette leur ont été offertes. Et l’attention a d’ailleurs été appréciée !

Voilà donc pour les premiers retours des clients. Le personnel, lui, devra encore patienter jusqu’au 9 janvier prochain, date du conseil d’entreprise extraordinaire où la direction présentera aux partenaires sociaux de Mestdagh SA son ambition pour l’entreprise et ses points de vente.

«En deux jours, on voit déjà nos chiffres grimper»

Implanté au cœur du centre commercial Parenthèse, le Carrefour Market de Gosselies est le dernier supermarché ouvert par la branche Mestdagh. C’était en juillet 2020. À sa tête, Cédric Buchet, qui a quitté la branche immobilière du groupe Mestdagh, pour prendre la direction du magasin.

intermarché centre commercial parenthèse gosselies (6)

Trois ans plus tard, en tant que franchisé, il a opté pour Intermarché. « Je ne me suis même pas posé la question. C’est la bonne solution, tout simplement ».

Le magasin de Gosselies a été l’un des premiers à opérer sa mutation vers Intermarché « by Mestdagh ». « Nous étions prêts dès lundi. Avec 2 caisses opérationnelles sur 7. Cette fois, nous sommes au complet ».

intermarché centre commercial parenthèse gosselies (3)

Ici aussi, les clients ont afflué. « Notre assortiment, tant en volume qu’au niveau des références, reste similaire. Si ce n’est qu’aujourd’hui, nos produits font partie de la gamme Intermarché. Globalement, ils sont aussi moins chers. Nos clients ne s’en plaignent pas… Nous conservons bien sûr nos produits locaux. Les partenariats avec les restaurants et les producteurs de la région sont maintenus ».

En deux jours seulement, Cédric Buchet a vu les chiffres grimper : « Cela fait une grosse différence en termes de fréquentation et de ventes ».

intermarché centre commercial parenthèse gosselies (5)

Une vingtaine de personnes, dont 3 bouchers, font tourner la boutique. Pas de changement non plus pour les plages horaires extra-larges qu’il propose : de 7h30 à 20 heures en semaine et de 8h à 20 heures le dimanche.

Notre sélection vidéo
Donnez votre avis sur le nouveau format de votre journal papier Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Charleroi Actu

Voir plus d'articles