Accueil Ciné-Télé-Revue Télé

«Je le déteste aussi», «Je ne peux pas le piffer»: les confidences d’Aurore Morisse («Affaire Conclue») sur un acheteur de l’émission

La Belge a développé une belle amitié avec Damien Tison, même si elle ne peut pas le « piffer » quand ils convoitent le même objet.

« Affaire conclue » vient de fêter ses cinq années de diffusion. Si certains acheteurs, présents depuis le début, sont toujours actifs dans l’émission, d’autres sont partis en cours de route (ou ont été virés, comme Pierre-Jean Chalençon).

de videos

Pour renforcer l’équipe, France 2 fait souvent appel à de nouvelles têtes. Ce fut notamment le cas d’Aurore Morisse. L’acheteuse belge a été révélée en 2021 dans l’émission présentée par Sophie Davant, et depuis, elle est devenue une acheteuse phare du programme.

Pour Télé-Loisirs, la jeune antiquaire est revenue sur sa relation avec Damien Tison, autre acheteur de l’émission : « Je m’entends avec tout le monde. J’adore Damien, mais je le déteste aussi parce qu’on a un passé similaire : des parents antiques, il aime les belles choses. Quand on est sur les mêmes objets, je ne peux pas le piffer ! Il me fait payer le double ou le triple d’un objet ! », a-t-elle expliqué.

Et de poursuivre : « C’est comme Marie, FX, Stéphane, Caroline. Quand je suis face à Damien, il lâche rarement les affaires. Même Arnaud, le nouvel acheteur qui me fait mourir de rire, ça devient compliqué parce qu’on a la même clientèle et on aime les mêmes choses. »

A lire aussi

Voir toutes les news