En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil Régions Huy Waremme Actualité de la région de Huy Waremme

Un Remicourtois officiellement désigné nouveau délégué général aux droits de l’enfant

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a confirmé jeudi la désignation de Solayman Laqdim au poste de nouveau délégué général aux droits de l’enfant pour un mandat de 6 ans renouvelable, a-t-on indiqué de source gouvernementale.

Actuellement directeur du service de la prévention pour l’arrondissement judiciaire de Liège/Huy/Verviers, Solayman Laqdim était arrivé premier d’un classement réalisé par un jury d’experts chargé d’évaluer l’ensemble des dossiers de candidatures à cette fonction.

Agé de 43 ans, le nouveau DGDE est licencié en criminologie de l’ULB (2003), ainsi que détenteur d’un master en coopération au développement (2005).

Riche d’une forte expérience dans le secteur de la jeunesse et de la protection de la jeunesse, il a également travaillé entre 2015 et 2019 au cabinet du ministre de l’Aide à la jeunesse, Rachid Madrane (PS).

Bras de fer

Sa désignation intervient après six mois de bras de fer entre le PS et la ministre de l’Enfance, Bénédicte Linard (Ecolo), qui souhaitait désigner une personnalité indépendante de tout parti politique.

Solayman Laqdim devrait prendre dès le mois prochain la succession de l’actuel DGDE, Bernard De Vos, atteint depuis novembre dernier par la limite d’âge (65 ans) après 14 années de service.

L’institution du délégué général aux droits de l’enfant existe depuis 1991. La Belgique francophone a été à l’époque parmi les premières entités à se doter d’une telle institution.

Son rôle est de formuler des recommandations et de rappeler régulièrement aux responsables politiques et administratifs leurs engagements et leurs obligations en matière de droits des enfants.

M. De Vos aurait normalement dû quitter son poste il y a deux ans déjà, mais le gouvernement lui avait alors demandé de rester en place de manière transitoire, les compétences de DGDE étant normalement appelées à considérablement évoluer.

Son champ d’action devrait en effet être élargi aux compétences régionales, en Wallonie ainsi qu’à Bruxelles.

Notre sélection vidéo
Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo A ne pas rater

Aussi en Huy Waremme Actu

Voir plus d'articles