Accueil 7Dimanche L'actualité de 7Dimanche

La grande interview de Philippe Lallemand, CEO d’Ethias: «Dans un monde idéal, un assureur devrait avoir à intervenir le moins possible» (vidéo)

Depuis trois ans, la solide carapace de ce juriste de formation affronte une pandémie, des inondations, des cyber-attaques, une guerre en Europe....
Vidéo

Au centre de Liège, Philippe Lallemand, CEO d'Ethias, assis dans son bureau, est très attentif à la météo. Un vent tourbillonnant frappe les fenêtres et il pleut abondamment depuis quelques jours. « Hier soir, j’ai fait le point avec les équipes à propos des montées des eaux dans certaines régions. »

de videos

Vos collaborateurs arrivent à répondre à toutes les demandes des citoyens ?

« Je tiens à souligner l’engagement sans faille des 5 000 collaborateurs du groupe. Ils sont à l’écoute de nos clients (1 200 000 particuliers et plus de 40 000 clients des secteurs public et privé). La personne humaine est plus que jamais un investissement et il faut y consacrer le temps, l’intelligence et l’empathie. Derrière chaque dossier que nous traitons, il y a une femme ou un homme.»

Comment définiriez-vous le rôle d’un assureur ?

“Idéalement un assureur devrait intervenir le moins possible. Le rôle d’un assureur est de plus en plus de se trouver en amont, d’être "en prévention". Le monde sans risque n’existe pas et n’existera pas demain.”

En quoi votre métier et la couverture des assurés vont-ils évoluer ?

“Notre stratégie est d’avoir des produits qui répondent à des besoins mais aussi des services qui permettent d’éviter que le risque survienne. Je veux qu’Ethias possède une chaine de réparateurs pour intervenir rapidement après les accidents ou incidents. Cela permet par exemple de circonscrire rapidement une fuite d’eau avec des plafonneurs, des électriciens, des plombiers qui peuvent intervenir tout de suite... L’apaisement de la société et des individus qui la constituent, grâce à la couverture d’Ethias, se fera en prévention plutôt qu’en indemnisation.”

Comment pouvez-vous agir en prévention?

“Nous avons toujours voulu protéger la population parfois avec des gestes simples comme nos distributeurs de gels hydroalcooliques dans les lieux culturels et sportifs. Via Digital4Youth, nous avons aussi recyclé un grand nombre d’ordinateurs qui se trouvaient dans notre groupe afin de les distribuer, ensuite, aux jeunes en situation difficile. Nous sommes un acteur sur lequel la population peut compter.”

Face à ces crises, avoir des actionnaires solides est un atout?

“La crise covid a montré que l’Etat devait garder des leviers d’actions sur son sol. Nous sommes les premiers investisseurs dans les différents plans de Relance. C’est notre différence par rapport à d’autres acteurs. Cela crée aussi un sentiment d’appartenance qui percole. Nous le voyons avec notre augmentation de clients... Nous sommes un groupe belgo-belge avec un centre de décision basé en Belgique. Pour rappel, Ethias s.a. est détenue par 4 actionnaires : l’Etat fédéral, la Région wallonne, la Région flamande et EthiasCo.

Le groupe existe depuis un siècle.”

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en L'actualité de 7Dimanche

Voir plus d'articles